Begonia masoniana, le bégonia ‘Croix de fer’

Ça a été un de mes tous premiers bégonias, quand la passion de ces plantes m’a emporté dans la quête effrénée de nouvelles espèces ou variétés pour augmenter ma collection naissante. Cela fait plus de… 25 ans ! Et ça a été aussi un de mes échecs les plus répétés, tellement cette espèce chinoise est capricieuse et difficile à conserver dans un intérieur. Qu’importe, je profite d’un nouvel arrivage chez CasaNova Outdoor pour retenter !

Bégonia 'Croix de Fer' (Begonia masoniana), bégonia botanique à feuillage décoratif

Bégonia 'Croix de Fer' (Begonia masoniana), bégonia botanique à feuillage décoratif, plante d'intérieur, juillet 2011, photo Alain Delavie

Cette espèce botanique (et non, ce n’est pas une création horticole, mais bien un des prodiges de Dame Nature) a un feuillage gaufré et poilu, vert avec une marque brun noir en forme de croix (d’où son nom commun) le long des nervures.

Bégonia 'Croix de Fer' (Begonia masoniana), bégonia botanique à feuillage décoratif, plante d'intérieur, juillet 2011, photo Alain Delavie

Bégonia 'Croix de Fer' (Begonia masoniana), bégonia botanique à feuillage décoratif

En chinois, 铁甲秋海棠 (tiě jiǎ qiū hǎi táng). Croix de fer, c’est plus facile pour moi.

Cette espèce a été importée en Angleterre en 1952 seulement, par L. Maurice Mason.
En 1959, Edgar Irmscher décrivit ce bégonia comme étant une nouvelle espèce à part entière.
C’est un bégonia rhizomateux, qui peut former une large touffe d’environ 50 à 60 cm d’envergure et de hauteur. Le bégonia ‘Croix de Fer’ peut fleurir, ce n’est pas fréquent, mais sachez que les fleurs sont parfumées. Il existe quelques variétés de ce beau bégonia à feuillage décoratif, mais je ne les ai vues qu’en photos sur des sites américains et encore, que très rarement.

L’espèce type est proposée de façon sporadique en France dans les arrivages de plantes d’intérieur. Assez facile à cultiver en serre ou en véranda si on ne l’arrose pas trop, ce bégonia très décoratif se montre beaucoup plus délicat dans un appartement où la sécheresse ambiante ne lui réussit guère. Il est aussi très sensible à l’oïdium qui enlaidit son beau feuillage. Et le moindre excès d’arrosage le fait pourrir…
La solution serait de le confiner dans un terrarium, mais il y pousse beaucoup trop et très vite, il déborde de son contenant. Bref, un beau bégonia, mais… pénible !

Commentaires (2)

  1. Pingback: Begonia Masona « Kwiaty doniczkowe

  2. Plantine

    Tu aimes les défis on dirait ! ☺
    Voilà un rex difficilissime il paraît ! mais qui ne tente rien …
    Je me réjouis de n’avoir jamais été tentée par lui, parce que j’ai déjà perdu des rex magnifiques qui prospéraient bien et sont morts d’apoplexie du jour au lendemain sans raison apparente. ☺
    Tu nous diras ? Je lui souhaite de faire mentir sa réputation et une longue vie.
    Voilà une plante qui va faire baver Telemap … ☺

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 Partages
Partagez2
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez1