Balcon parisien, rue Georges Desplas, Paris 5e (75)

Balcon parisien, rue Georges Desplas, Paris 5e (75)

Balcon parisien, rue Georges Desplas, Paris 5e (75), photo Alain Delavie

Ces deux petits balcons couverts de fleurs sont situés en face de la Grande Mosquée de Paris, dans le 5ème arrondissement.

Ça c’est du balcon. Bravo au jardinier ou à la jardinière !

Commentaires (5)

  1. Alain of paris (Auteur de l'article)

    Les jardinières à l’extérieur sont en principe interdites en ville et dans Paris en particulier. Mais les entorses à la loi sont nombreuses, pour notre plaisir des yeux… Bonne fin de semaine Plantine.

  2. Alain of paris (Auteur de l'article)

    Merci Josette pour ce beau témoignage. L’herbe à Robert mérite une place plus grande dans nos potées. Tout est beau chez elle… Bonne fin de semaine.

  3. Josette

    Chacun fait à son idée mais je pense que pour un balcon l’idéal c’est d’avoir quelques grands arbustes dans des grands pots et mettre pour le reste des plantes annuelles.

    A une époque où je n’avais que des annuelles dans les jardinières je recouvrai les jardinière l’hiver pour éviter qu’avec le vent la terre vienne salir les boiseries extérieures, les carreaux (très vite sales) et c’est aussi moins de tracas que d’avoir des plantes qui ne supportent pas toujours très bien d’être exposées au vent, au froid, dans des récipients souvent trop petits, pas assez profonds.

    Si je résidais de nouveau en appartement pas sur que je me tiendrais à ces bons conseils, on ne se refait pas !

  4. Josette

    J’apprécie toujours ces ballades fleuries dans Paris.

    J’ai déménagé il y a un an. J’avais un grand balcon et interdiction de suspendre des jardinières à l’extérieur mais têtue et par raison j’ai continué d’en mettre jusqu’à mon départ car mes chats aimaient se balader sur la rambarde et à une hauteur de 2eme étage c’était risqué. Un de mes chats a eu des problèmes de claquement de vaisseaux sanguins pour être tombé du balcon et pourtant c’était de l’herbe où il s’est réceptionné. Avec ces jardinières de part et d’autre ils avaient un peu plus de sécurité.

    Pour diverses raisons mes pots et jardinières ne sont pas encore plantés en pleine terre mais ça va venir. Quand je vois toutes ces plantes et arbustes en attente dans le jardin je suis étonnée et me demande comment je faisais pour les loger : il y en avait sur 10 mètres de long, intérieur/extérieur du balcon, contre les portes fenêtres, des pots en suspension également et sur des tables installées dans la largeur, c’était fou ! J’ai même eu des plantes en pension chez une ami ! Lors d’un remembrement de jardins en vue de la construction d’un lotissement j’ai récupéré des bambous nigra sinon ils finissaient à la moulinette. Une vingtaine de pieds. Assez haut pour me faire trop d’ombre, j’en ai fait cadeau à des amis.

    J’ai eu de tout mais question vivaces ou arbustes c’est souvent limite, au bout de 3 ans les plantes commencent à être à la peine. Un lavatère qui ne donnait rien sur mon balcon exposé à l’est a décuplé de volume quand prise de pitié pour ce joli arbuste je l’ai donné à une amie. Méconnaissable le lavatère tellement il avait pris de l’ampleur, à peu près 3 m X 3 m ! Avec mon exposition j’ai eu des rosiers Phillis Bide qui ne donnaient rien, je les ai donnés aussi. Les pots déjà grands ne l’étaient sans doute pas assez. Le gel des hivers 2009 et 2010 en région Ile de France ont fait beaucoup de dégâts malgré mes voiles d’hivernage, j’ai perdu des althéas, fusain du Japon, etc. Ici en 2011 c’est une quantité incroyable de pots en terre cuite qui ont claqué. Un grand et très beau pot déjà fendu il y a 2 ans a complètement éclaté. Je découvre maintenant, perplexe, le prix des gros pots en terre cuite, même ordinaires ils sont chers.

    J’ai eu aussi des bonnes surprises avec des plantes. 3 pieds « herbe à Robert » prélevés dans un parc ont presque disparu au bout de 2 ans mais la surprise c’est que tous mes pots et jardinières ont reçu des graines et j’ai plein de ces géraniums sauvages, feuillage rouge très décoratif. De même j’ai un pied de muflier qui vient d’un voisin du dessus et aussi plein de plantes « succulentes » venues avec le vent.

    Même une simple jardinière, un seul pot sur un balcon, une seule fleur c’est déjà bien agréable.

    Bonne journée à tous.

  5. Plantine

    C’est vraiment très réussi. Quelle luxuriance !
    Dans mon immeuble, nous n’avons plus le droit de mettre les jardinières et les pots à l’extérieur des rambardes pour des raisons de sécurité ; dommage, car ça réduit considérablement le fleurissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez