Camélia ‘Quintessence’, miniature et parfumé

C’est un de mes derniers achats. Je voulais depuis longtemps un camélia, sans trop savoir lequel choisir car le nombre de variétés de camélias est considérable. J’ai finalement craqué pour ‘Quintessence’, une variété de camélia champêtre à petit développement et aux nombreuses petites fleurs simples très parfumées.

Camellia 'Quintessence'

Floraison du camélia 'Quintessence', 31 mars 2011, photo Alain Delavie

C’est un hybride de Camellia lutchuensis.

Cette variété a un port étalé, presque retombant. Sa croissance est lente. À dix ans, elle atteint une hauteur d’environ 50 cm pour une largeur d’environ 70 centimètres. Un camélia modèle réduit !
Cet arbuste est idéal pour une culture en pot sur un balcon, une terrasse ou dans une petite cour peu ensoleillés.

Camellia 'Quintessence'

Potée de camélia 'Quintessence' sur mon balcon, 31 mars 2011, photo Alain Delavie

Le feuillage est persistant et vernissé. La plante fleurit de février jusqu’à avril. Les petites fleurs sont parfumées et blanc crème avec un peu de rose au revers et un bouquet d’étamines jaune paille.

Camellia 'Quintessence'

Floraison du camélia 'Quintessence', 31 mars 2011, photo Alain Delavie

Ce camélia va remplacer ma touffe de fougère houx (Cyrtomium fortunei) dans la grosse potée où est déjà installé le gardénia rustique (Gardenia jasminoïdes ‘Kleim’s Hardy’). La fougère a pris beaucoup d’ampleur et les nouvelles frondes ont tendance à couvrir le gardénia et les plantes dans les jardinières voisines. Le camélia sera plus sage, son feuillage est en plus brillant, plus lumineux que celui de la fougère, mat et un peu terne. Et j’aurai des fleurs parfumées en fin d’hiver et au printemps, juste après la floraison du sarcococca. Quant à la fougère, je ne lui ai pas encore trouvé sa nouvelle place, mais pas question de m’en séparer…

Pour la plantation du camélia :
Ouvrir un trou d’un volume double de celui de la motte et bien tremper celle-ci. Ôter le conteneur, préparer un mélange de 25% de tourbe, 50% de terre de bruyère et 25% de terre de jardin et en remplir le fond du trou. Placer la plante et finir de remplir en tassant autour du tronc de l’arbuste. Ne pas trop enterrer la motte : le dessus doit se trouver au niveau du sol. Terminer par un arrosage copieux.

Où acheter le camélia ‘Quintessence’ ?
J’ai trouvé mon camélia ‘Quintessence’ chez Truffaut, dans le magasin d’Ivry-sur-Seine (94) qui valait le déplacement mercredi dernier, avec de gros arrivages de fleurs de toutes sortes. Vous pouvez le commander aussi chez un pépiniériste collectionneur spécialisé dans les plantes de terre de bruyère : Stervinou.

Camellia 'Quintessence'

Potée de camélia 'Quintessence' sur mon balcon, 31 mars 2011, photo Alain Delavie

Commentaires (2)

  1. Pingback: Mon cardiandra a résisté à la vague de grands froids « Paris côté jardin

  2. Pingback: Camélia d’automne « Paris côté jardin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer1
Partagez1