Nouvelle action de désobéissance civique « ASPRO-PNPP »

/, événement/Nouvelle action de désobéissance civique « ASPRO-PNPP »

Nouvelle action de désobéissance civique « ASPRO-PNPP »

Suite à l’action de désobéissance civique du 8 décembre 2010 à Montreuil (93) et fortes de la détermination pour faire reconnaître les Produits naturels peu préoccupants (PNPP), l’ASPRO-PNPP et d’autres associations partenaires organisent une nouvelle action le samedi 19 mars 2011 à 12 h 30 à la mairie de L’Île-Saint-Denis (93).

Rendez-vous au 1, rue Méchin (RER D, station pont de l’ile St Denis).

À cette occasion, comme à Montreuil  (93), cette action collective a lieu en présence d’élus et des médias.
Elle consistera en une pulvérisation symbolique d’huile de Neem, sur des plantes d’intérieurs de la mairie, et de purins d’ortie, dans les jardinières du parvis de l’Hôtel de Ville.

Cette action vise à mettre en évidence que le problème des PNPP, alternatives aux pesticides, concerne tout le monde, et en premier lieu les collectivités locales. Le problème des PNPP n’est à ce jour toujours pas réglé, malgré leur reconnaissance par les députés et sénateurs à l’occasion du vote d’un amendement à la loi sur l’eau de décembre 2006.

ASPRO-PNPP organise cet événement en partenariat avec les associations déjà signataires au 15 février 2011 : la Confédération Paysanne, Nature & Progrès, Les Amis de la Terre, Les Amis de l’Ortie, Mouvement Cultures Biodynamiques, Déméter, Syndicat des Simples, Kokopelli, Agro bio-Périgord, Accueil Paysan 24, Terre & Humanisme, GAB 21, GABLIM, FD CIVAM du GARD, GAB 17 …

ASPRO PNPP
ASsociation pour la PROmotion des Produits Naturels Peu Préoccupants
« Pour la reconnaissance des alternatives aux pesticides »
Siège
19 Montbreger,
23000 St-Laurent.
Tél. : 05 55 41 68 81 ou 05 53 05 28 44.
Email : aspro.pnpp@gmail.com

By |2011-03-17T23:02:09+00:00mars 19th, 2011|écologie, événement|1 Comment

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

One Comment

  1. Laurent 21 mars 2011 at 11 h 19 min

    C’est malheureux, ces atteintes aux savoirs ancestraux. Presqu’autant que ces multinationales qui copyrightent les gènes de variétés de plantes vivrières ou cette interdiction de collecter et réutiliser les variétés anciennes de plantes potagères…

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui