Le mimosa de la rue du Ranelagh (Paris 16e)

Tous les dimanches matin, je parcours la rue du Ranelagh (Paris 16e) pour rejoindre la Maison de la Radio et les studios de France Bleu 107.1 pour une demi-heure d’émission en direct. Sur mon chemin, j’ai repéré depuis longtemps un mimosa planté dans un jardinet, en pleine forme malgré le climat moins favorable. Depuis quelques jours, il est couvert de pompons jaunes.

Et oui, je plaisantais il y a quelques semaines en annonçant que les mimosas fleurissaient dans Paris, mais des mimosas en pots, forcés et vendus chez les fleuristes et dans les jardineries. Mais il existe au moins un mimosa (Acacia dealbata), parfaitement acclimaté et bien vigoureux dans la capitale !

Il est quand même dans un endroit protégé des courants d’air froid et bien ensoleillé. C’est important si vous souhaitez tenter l’expérience. Trouvez d’abord un emplacement chaud et ensoleillé toute la journée ou au moins à midi et dans l’après-midi, contre un mur pour que la construction emmagasine de la chaleur dans la journée et la restitue au cours de la nuit. Le sol doit être bien drainé. Il est préférable d’installer l’arbre en pleine terre, car les racines seront mieux protégées contre le gel. Dans un pot, la plante est davantage exposée aux rigueurs hivernales.

By |2011-03-21T09:31:48+00:00mars 22nd, 2011|arbre ou arbuste, fleur, Paris, plante exotique|6 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

6 Comments

  1. alain of paris 11 avril 2011 at 6 h 51 min

    Merci pour l’info !

  2. François 10 avril 2011 at 19 h 36 min

    N’oubliez pas les superbes acacias dealbata du Jardin des plantes, juste à côté de la grande serre! Un nuage jaune cette année.

  3. laurent 27 mars 2011 at 23 h 26 min

    Après trois essais du dealbata subalpina, j’abandonne. J’avais aussi vu un beau mimosa (plutôt 5 mètres) quelques années consécutives dans un lieu bien abrité de Liège, je me demande s’il a survécu aux deux derniers hivers…

  4. jpp 22 mars 2011 at 9 h 21 min

    Nous avons depuis deux ans à ST-S un mimosa d’origine inconnue. il a failli crever à cause du calcaire mais par contre il résiste au froid sous voile de protection et paillage.

  5. alain of paris 22 mars 2011 at 8 h 06 min

    Environ 2,50 mètres de hauteur…

  6. noemie 22 mars 2011 at 7 h 27 min

    Il mesure combien de haut?

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies et des services tiers. Ok