Exposition « La Ville fertile » à la Cité de l’Architecture & du Patrimoine

Avec l’exposition « La Ville fertile », il s’agit pour la Cité de traiter en détail l’un des sujets majeurs du moment en replaçant la question de la nature en ville dans une perspective large, qui en aborde les dimensions historique, sociale, culturelle, botanique autant qu’écologique.

Affiche de l'exposition La Ville fertile

Affiche de l'exposition La Ville fertile

En 2011, le thème fort de la programmation de la Cité est la place de la nature en ville, qui est l’une des interrogations majeures de nos concitoyens. Le Cycle « Ville et nature » est un parcours décliné en deux expositions complémentaires. La première, intitulée La Ville fertile, entend rendre compréhensible à un large public les enjeux fondamentaux de cette présence de la nature en ville, en décortiquant les composantes d’une architecture paysagère urbaine et en présentant quelques réalisations emblématiques en France et dans le monde. La seconde exposition est consacrée au brésilien Roberto Burle Marx, l’un des pères du paysagisme moderne. Ces deux expositions sont confortées par une session des Cours publics d’histoire de l’architecture consacrée aux jardins, une exposition-atelier destinée aux jeunes publics, un parcours dans les collections du musée, des formations, un colloque, et, enfin, une programmation audiovisuelle sur le même thème.

Exposition La Ville fertile (23 mars – 24 juillet 2011)
Elle est composée de deux séquences et propose une immersion dans le monde végétal et urbain, en même temps qu’elle donne à voir les différents éléments qui le traversent : l’horizon, l’eau, le vent, le paysage urbain, les sons…

La première séquence de l’exposition, intitulée « L’Objet du désir », a été confiée, pour le commissariat et la scénographie, à l’architecte de paysages Nicolas Gilsoul. Elle vise à montrer, à travers une mise en scène très théâtrale, que lorsque nos fantasmes de nature s’incarnent dans la réalité des villes, ils convoquent une grande diversité d’approches créatives, d’innovations technologiques, de domaines de connaissances scientifiques inédits, et de nouvelles urbanités. Cette richesse et cette profondeur sont illustrées par 16 projets prospectifs et réalisations récentes, en France et dans le monde, répartis entre quatre thèmes : « Forêt », « Prairie », « Friche », « Rives ». Le visiteur est invité à un parcours le conduisant de New York (Governor’s Island – WEST8 et High Line – designed by James Corner Field Operations (project lead) with Diller Scofidio + Renfro) à Paris (Forêt linéaire – agence TER et François Leclercq), de Munich (Allianz Arena – Herzog et de Meuron / VOGT) à Beyrouth (Mausolée Hariri – Marc Barani), de Saint- Nazaire (Base sous-marine – Gilles Clément et Coloco) à Détroit, des bords de Seine (Ilex) à Costanera Sur en Argentine…

La seconde séquence, « La fabrique de la ville fertile », dont le commissariat et la scénographie sont assurés par le paysagiste Michel Péna, propose une promenade autour de sept thèmes qui guident le visiteur et reprennent les grands éléments – l’eau, la terre, le feu… -, incontournables dès lors qu’il est question de nature. Ils sont complétés par les notions de temps, d’espace, et de milieu vivant, eux aussi indispensables pour expliquer à un large public les fondements de la ville fertile. Interviews filmés (Augustin Berque, Bernard Chevassus-au-Louis, Alexandre Chemetoff, Gilles Clément, Michel Corajoud, Michel Desvignes…) alternent avec des « promenades » parmi quelques réalisations majeures en France, et des « ateliers » thématiques conçus autour des travaux de paysagistes, mais aussi des savoir-faire et des références culturelles qui les inspirent, qu’il s’agisse d’Alexandre Chemetoff à Nantes et au Havre, Michel Desvignes à Bordeaux, l’agence In Situ à Lyon, Florence Mercier à Ivry-sur-Seine, Jacqueline Osty à Amiens…

Cité de l’architecture & du patrimoine
Palais de Chaillot
Galerie basse des expositions temporaires
1 place du Tocadéro et du 11 novembre,
75016 Paris.
Du 23 mars au 24 juillet 2011
Tarif : Plein tarif 8 €; Tarif réduit 5 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez