Le romarin, un des charmes de l’hiver

Il faut vraiment passer tout à côté du romarin pour admirer ses petites fleurs bleues qui se confondent de loin avec le gris argenté du feuillage. Ce petit arbuste méditerranéen aux petites feuilles si aromatiques fait son show discret au coeur de l’hiver. Une aubaine pour les jardins, les balcons et les terrasses ensoleillés.

Floraison hivernale dans un jardin partagé parisien

Touffe fleurie de romarin dans le jardin partagé Le poireau agile, Jardin Villemin, Paris 10e (75), janvier 2011, photo Alain Delavie

Une floraison toute en délicatesse, en douceur. Pas d’exubérance, mais beaucoup de charme.
Cette année, la floraison est précoce à Paris, malgré le grand coup de froid de la fin de l’année 2010.

Ne vous laissez pas tenter en ce moment par les potées de romarin qui arrivent dans les points de vente de jardinage. Ce n’est pas la bonne époque pour les installer dans le jardin ou sur le balcon. Il faut patienter jusqu’aux retour des beaux jours.

Commentaires (2)

  1. alain of paris (Auteur de l'article)

    Oui en effet, discrète par rapport à mes amaryllis… Je ne savais pas que la floraison pouvait remonter aussi longtemps, bonne indication…

  2. noemie

    C’est une plante fleurie douze mois sur douze, chez moi. J’adore, et je ne trouve pas la floraison si discrète que ça, sur ta photo!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez