La grande saison des jacinthes forcées

/, plante bulbeuse, plante d'intérieur, potée ou jardinière/La grande saison des jacinthes forcées

La grande saison des jacinthes forcées

Commencée un peu avant les fêtes de fin d’année, la saison des jacinthes forcées se prolonge encore pendant quelques semaines pour le bonheur des jardiniers en mal de fleurs et de parfum. Un bulbe dans la maison ou dans l’appartement et c’est une bouffée de senteur printanière qui vous enveloppe pendant quelques jours.

Bulbe forcé à floraison parfumée

Potées de jacinthes forcées, photo Alain Delavie

Et je peux vous garantir que même très enrhumé (ce qui est mon cas depuis quelques jours), le parfum capiteux et frais remplit la pièce et reste plus que perceptible !

Bulbe forcé à floraison parfumée

Potée de jacinthe forcée, photo Alain Delavie

Dans une pièce chauffée à 18 °C ou plus, les fleurs durent facilement une bonne semaine, même un petit peu plus. En fait elles ne s’ouvrent pas toutes en même temps, les premières à s’ouvrir étant à la base de la hampe florale. Si on garde la potée dans une pièce un peu plus fraîche, la floraison se prolonge encore davantage.

Un petit bonheur pour 1,90 euros (c’est le prix que j’ai payé pour un bulbe unique dans un godet), convenez que ce n’est pas beaucoup… Moins qu’un bouquet de fleurs ou n’importe quelle potée fleurie.

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

6 Comments

  1. alain of paris 27 janvier 2011 at 21 h 00 min

    Le rhume s’estompe, pas de bronchite, tout va bien ! Je peux m’enivrer du parfum de mes jacinthes, qu’il va falloir que je remplace. Des beautés éphémères…

  2. alain of paris 27 janvier 2011 at 20 h 52 min

    Le rhume s’estompe, j’ai de la chance, soigne toi bien, les bronchites et tracheites sont tenaces cette année.

  3. Plantine 27 janvier 2011 at 18 h 17 min

    Tu vas mieux Alain ?
    J’adore leur odeur mais je ne peux l’avoir sous le nez tant elle sent fort.

  4. Laurent 26 janvier 2011 at 16 h 25 min

    Même idée hier, en passant au supermarché. Mais je regrette, j’avais réussi à maintenir celle de l’an dernier (et dans son pot qui plus est, à l’inverse de ce qui est conseillé), et elle avait une petite hampe florale. Même dans la serre, les gelées et l’humidité ont fait moisir les boutons. ;(

    Dommage car on n’a jamais autant de plaisir que lorsqu’on a fait pousser une plante soi-même…

  5. jpp 26 janvier 2011 at 15 h 20 min

    Bon puis une fois qu’ils sont défleuris vous faites comme certains habitués du jardin Saint-Serge, vous nous les amenez…ils refleuriront l’année prochaine !

  6. Sylvaine 26 janvier 2011 at 9 h 07 min

    C’est un vrai bonheur de voir et respirer ces fleurs synonymes de printemps fleuri et parfumé 🙂
    Soigne-toi bien, c’est malheureusement de saison.
    Je traine une tracheite depuis trois semaines et je crois bien qu’elle ne cessera qu’au printemps !

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui