Archive journalières: 6 janvier 2011

Saintpaulia ‘Rob’s Twinckle Blue’ : du riquiqui au miniature…

Déjà plus d’un an que je cultive ce saintpaulia miniature, le plus petit des hybrides de mini saintpaulia paraît-il. La première fois que je vous en ai parlé, c’était le 7 novembre 2009, peu de temps après l’avoir installé dans son petit terrarium (Nano cube). Depuis il a beaucoup fleuri et très bien poussé tout en gardant des dimensions très réduites.

Quand je l’ai reçu des États-Unis, il était plus petit qu’une pièce de 2 euros. Riquiqui !
Un an et quelques mois après, il ne dépasse pas 10 cm de diamètre. Une vraie miniature. Le terrarium est petit (10 litres), mais il n’est pas prêt d’être rempli par ce mignon saintpaulia plus que nain.

Par contre il a déjà beaucoup fleuri. En refaisant le terrarium la semaine dernière, j’ai ôté toutes les fleurs qui couvraient presque le feuillage. Cela le repose un peu sinon il ne cesse de donner des nouvelles fleurs.

J’ai prélevé trois vieilles feuilles saines et j’ai tenté un bouturage, même si ce n’est pas vraiment la saison. J’ai récupéré l’emballage en plastique d’une mousse au chocolat avec un couvercle transparent et j’y ai installé un peu de substrat tourbeux dans lequel j’ai piqué les pétioles des trois feuilles. J’ai arrosé juste ce qu’il fallait, j’ai refermé le couvercle hermétiquement et installé le tout sous un éclairage artificiel. Pour le moment, les feuilles sont belles. À suivre…

Avis de recherche : pendant des années, on trouvait assez régulièrement chez les fleuristes et dans les jardineries des petites potées fleuries de mini saintpaulia ‘Pixie Blue’ et des deux autres variétés à fleurs roses (‘Pixie Pink’) ou blanches. Impossible d’en retrouver depuis des mois. Si vous en repérez, je suis acheteur !

L’astuce pour faire refleurir un spatiphyllum

Je vais en faire hurler certains qui vont crier au bourreau de plantes d’intérieur. Mais pour faire refleurir un spatiphyllum, il faut le faire un peu manquer d’eau. Tout simplement attendre que le feuillage commence à s’affaisser avant d’arroser une nouvelle fois. Quelques semaines après ce coup de soif, la plante donne des boutons floraux. Si elle est bien exposée, ça marche à tous les coups !

Faire refleurir un spatiphyllum en l'assoiffant

Grosse potée de spatiphyllum assoiffée, photo Alain Delavie

Bon, je dois reconnaître que ma plante a souvent manqué d’eau… Mais elle fleurit beaucoup !

Elle est pourtant installée dans un bac à réserve d’eau. Hors le spatiphyllum ne supporte pas d’avoir les racines toujours dans l’eau (non, ce n’est pas une plante d’aquarium même si des petits plants sont proposés pour décorer les aquariums). Aussi j’attends que le substrat sèche avant de faire un nouvel apport d’eau. Mais comme le feuillage cache le pot, je ne m’en aperçois que lorsque les feuilles commencent à sérieusement fléchir, et là ça urge. À ce stade (photo), il est fortement conseillé d’arroser très vite, sans plus attendre, sinon c’est la catastrophe !