Archive journalières: 14 décembre 2010

Offrir un phalaenopsis : le pour et le contre

Avec les fêtes de fin d’année, nombreux sont celles et ceux qui vont offrir des fleurs pour Noël, le réveillon de la Saint-Sylvestre ou le jour de l’an. Reine des potées fleuries d’intérieur en France, le phalaenopsis est la plante cadeau par excellence. Mais avant de l’offrir, pensez à celle ou celui à qui vous allez le confier…

Orchidée papillon ou phalaenopsis

Phalaenopsis à grands fleurons blancs, photo Alain Delavie

LE POUR :

  • Le phalaenopsis est élégant, très chic et furieusement tendance.
  • On en trouve de toutes les tailles, du mini à la très grosse potée somptueuse aux multiples hampes florales.
  • C’est une des orchidées les plus faciles à cultiver et à faire refleurir, cette plante fleurie supportant très bien la vie dans nos intérieurs.
  • Sa floraison dure longtemps, vraiment très longtemps.
  • Peu exigeant, le phalaenopsis supporte des absences courtes (quelques jours) et quelques oublis d’arrosage.

LE CONTRE :

  • C’est une plante fleurie vivante, qui nécessite quand même des soins réguliers, même s’ils sont réduits. À ne pas offrir aux abonnés absents, aux pigeons voyageurs ou aux allergiques aux plantes. Et oui, ils existent !
  • Peu difficile, le phalaenopsis exige quand même une pièce très claire, sans soleil direct. Il n’est pas fait pour les intérieurs sombres.
  • Le phalaenopsis aime une ambiance douce, voire chaude. Les appartements chauffés à la glace lui sont totalement déconseillés !
  • Le phalaenopsis redoute les excès d’arrosage qui font pourrir ses racines et le collet de la plante.
  • Les minis phalaenopsis sont beaucoup plus fragiles que les plantes plus grosses.

Bon à savoir :
Les fleurs du Phalaenopsis ont une couleur blanche, rose, jaune, pourpre plus ou moins rouge ou violacé, orange abricot ou cuivré. Elles peuvent être unicolores ou bicolores. Dans ce dernier cas, la deuxième couleur  peut être joliment disposée en ponctuations ou en rayures.
La couleur bleue (un vrai bleu) n’existe pas à l’état naturel dans cette espèce et notamment dans les très nombreux hybrides vendus dans le commerce. Aussi les phalaenopsis bleu pétard que l’on peut trouver en ce moment sont des plantes aux fleurs teintées artificiellement. Quand elles refleurissent, la couleur est… surprise, mais pas bleu vif !