Archive journalières: 28 novembre 2010

Horaires élargis pour le Jardin de l’Observatoire

Le Jardin de l’Observatoire n’était jusqu’à présent ouvert au public que pendant six mois de l’année. Depuis le 22 novembre 2010, ce jardin de 3500 m2 traversé en son centre par le Méridien de Paris est accessible tous les jours à partir de 13 h.

La parcelle de jardin de l’Observatoire ouverte au public est d’une surface d’environ 3500 m2. Elle fut acquise dès l’origine par l’Observatoire de Paris pour se protéger des nuisances lumineuses de l’éclairage public, suite au percement du boulevard Arago en 1857, réalisé dans le cadre des grands travaux Haussmanniens. Ce terrain était et reste encore à l’heure actuelle, un lieu d’observation privilégié pour les petits instruments.

Environ 400 arbres et arbustes furent plantés intérieurement, le long de cette grille et sur les pelouses, pour masquer les lumières des maisons voisines et les becs de gaz des rues alentour qui créaient des nuisances pour les observations.

Le jardin « Arago » est une invitation à la promenade . Il a été créé dans le style d’un jardin anglais en pente douce. Son dessin est basé sur un modèle simple de sentiers sinueux et d’allées, de pelouses circulaires, avec des espaces boisés et des vues étudiées qui reflètent la mode des jardins du second empire.
Ce jardin est traversé en son centre par le Méridien de Paris qui a été symbolisé par une bande de pavés et souligné par les médaillons Arago. Un bâtiment classé se trouve sur la pelouse ouest du jardin, c’est l’instrument des passages, il date de 1953 et est signé par l’architecte Jean Prouvé.
Au Nord, au delà des limites du jardin ouvert au public, on aperçoit la coupole Arago et le bâtiment de l’Observatoire de Paris qui est le plus vieil observatoire du monde encore en activité.

Depuis le 7 mai 1975, une convention conclue entre la Ville et l’Observatoire, établissement public à caractère scientifique et culturel dépendant du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, permettait l’ ouverture au public, d’une partie du jardin de l’Observatoire pendant 6 mois de l’année, sous la responsabilité de la Direction des Espaces Verts et de l’Environnement de la Ville de Paris. Trente-cinq ans plus tard, les attentes des Parisiens ont évolué, et l’ouverture du 15 avril au 15 octobre est devenue insuffisante. Depuis le 22 novembre dernier, le jardin ouvre au public tous les jours de l’année à partir de 13 h.

Jardin de l’Observatoire de Paris,
98, boulevard Arago,
75014 Paris
.
Autobus: lignes 38, 83 ou 91, arrêt Observatoire – Port Royal.
Métro : lignes 4 et 6 , station Denfert-Rochereau.
RER : ligne B, station Port-Royal ou Denfert-Rochereau.

Horaires :
– Dernier week-end d’octobre au dernier week-end de mars : de 13 h à 17 h.
– Dernier week-end de mars au 31 mai : de 13 h à 18 h.
– 1er juin au 31 août : de 13 h à 19 h.
– 1er septembre au dernier week-end d’octobre : de 13 h à 18 h.

Ni citron, ni coing, mais quel est donc ce fruit parisien curieux ?

Imaginez ma surprise en croyant apercevoir des citrons magnifiques dans les massifs d’arbustes du Jardin du Luxembourg (Paris 6e), en plein mois de novembre ! Mais en m’approchant pour photographier ce beau fruit doré, j’ai tout de suite vu qu’il ne s’agissait pas du fruit du citronnier. Ni d’un coing d’ailleurs, même si la ressemblance est très forte…

Fruit décoratif du cognassier du Japon, Chaenomeles japonica

Fruit de Chaenomeles japonica dans le Jardin du Luxembourg, Paris 6e (75), novembre 2010, photo Alain Delavie

Le fruit du cognassier du Japon ou cognassier à fleurs, Chaenomeles japonica… Un coing, mais pas celui que nous mangeons en France.
Je n’en avais jamais vu d’aussi gros !