Archive journalières: 26 novembre 2010

« La main verte » sur France 5

Diffusion le dimanche 28 novembre 2010 à 14 h 45 et le mardi 7 décembre 2010 à 15 h 30 sur l’antenne de France 5 du film La Main Verte, une production Les films d’ici / Le Muséum National d’Histoire Naturelle, avec la participation de France Télévisions. Un film écrit et conçu par Marie Cuisset et Anne Jaffrennou et réalisé par Andrès Jarach.

Plantes exotiques dans les serres du Jardin des Plantes de Paris

Ambiance tropicale dans les Grandes Serres du Jardin des Plantes, Paris 5e (75), photo DR

À Paris, les Grandes Serres du Jardin des Plantes (ancien « Jardin du Roi », fondé en 1635) font peau neuve. En suivant les équipes au travail, le film propose la visite inédite d’un « monde sous cloche » où botanistes et jardiniers confrontent leurs approches. Une façon d’explorer la diversité des liens qui unissent l’Homme au monde végétal.

Fermées au public en 2004, les Grandes Serres du Jardin des Plantes offrent depuis le printemps 2010 un nouveau parcours botanique assez visionnaire, qui renouvelle l’approche naturaliste en intégrant les savoirs les plus récents.

En suivant les équipes, botanistes et jardiniers, qui rénovent et replantent les Serres, le film explore le lien vital de notre espèce avec les plantes. Impossible aujourd’hui de contempler le monde végétal – qui précède toute forme de vie sur Terre – sans réfléchir à l’origine et au devenir de toutes les espèces vivantes, dont la nôtre…

Le film met en miroir l’action de la nature et l’action de l’homme, pour en tirer une réflexion plus large sur l’interaction entre deux règnes, le végétal et l’humain.

« Au départ sont les plantes, sans les plantes il n’y a pas de vie, pas d’homme. »
Éric Joly, Directeur du Jardin des Plantes, Paris.

« Nous sommes les descendants des primates arboricoles, donc c’est notre origine aussi, on est descendu des arbres, et puis on a oublié les arbres. Et on est devenu un de leurs principaux ennemis. »
Francis Hallé, botaniste.

La bulle de plantes et d’orchidées de la place Colette (Paris 1er)

J’ai découvert hier après-midi en avant-première la bulle Précieuse installée par l’OHF sur la place Colette, dans le 1er arrondissement de Paris (75). Visite insolite dans une grosse bulle avec une immersion au coeur de la végétation sous les orchidées, vandas, phalaenopsis, paphiopedilums et miltonias… Quelques photos pour vous donner envie d’y aller…

Cliquez sur les photos pour les voir en format plus grand.
De la verdure, un bain d’exotisme et une douce chaleur, que demander de plus alors que le froid nous glace dehors ?
4 lieux, 4 bulles, 4 ambiances différentes.
Profitez-en jusqu’à dimanche prochain.

Les billes noires du sarcococca

Il aura fallu presque une année aux fruits rebondis de mon pied de Sarcococca pour arriver à maturité et prendre leurs belles couleurs prune noir. Les baies ovales forment des chapelets qui devraient attirer des flopées de merles sur mon balcon quand les froids séviront.

Arbuste à feuillage persistant et à fruits décoratifs

Sarcococca chargé de baies noires sur mon balcon, novembre 2010, photo Alain Delavie

Cette espèce (Sarcococca confusa) est une des plus répandues dans le commerce. Elle pousse lentement, mais forme quand même une belle touffe en quelques années seulement. Sur mon balcon, l’arbuste est presque envahissant tellement il pousse vigoureusement chaque année. Sarcococca confusa pousse très bien en pot et supporte des tailles répétées, à pratiquer plutôt après la floraison hivernale.

Arbuste à feuillage persistant et à fruits décoratifs

Sarcococca chargé de baies noires sur mon balcon, novembre 2010, photo Alain Delavie

Cet arbuste est très apprécié par les oiseaux qui y trouvent une pitance quand les cotoneasters et les pyracanthas sont dépouillés de leurs fruits colorés et qu’il n’y a plus guère de graines dans les jardins ou les rues en ville. En hiver cela me donne l’occasion d’admirer les merles qui viennent tour à tour se délecter des grosses baies. En quelques jours, ils engloutissent toutes celles qui sont visibles, en faisant tomber un certain nombre. Pour l’instant, je n’ai pas eu trop de semis spontanés…

Le sapin blanc et les grandes tours

Non, ce n’est pas le titre d’une nouvelle fable des temps modernes… Mais tout simplement une vue depuis l’avenue Charles de Gaulle, à Neuilly-sur-Seine (92) en regardant vers les tours immenses de la Défense.

Décoration de Noël dans Neuilly-sur-Seine (92) avec les grandes tours de la Défense en arrière-plan

Sapin floqué blanc sur l'avenue Charles de Gaulle, Neuilly-sur-Seine (92), novembre 2010, photo Alain Delavie

Contraste saisissant, surprenant, amusant…
Pensez-vous qu’ils vont décorer ces grandes tours avec une ribambelle de guirlandes électriques clignotantes et de belles étoiles illuminées tout en haut ?