Archive journalières: 15 novembre 2010

Phalaenopsis en bonne santé

Orchidée préférée des Français, le phalaenopsis ou orchidée papillon est une des plus faciles à cultiver et à faire refleurir dans un intérieur. Voici quelques indicateurs de bonne santé pour cette belle orchidée populaire.

Le phalaenopsis, une orchidée épiphyte

Racines aériennes d'une orchidée papillon (Phalaenopsis), novembre 2010, photo Alain Delavie

L’apparition plus ou moins régulière de nouvelles feuilles avec des feuilles plus âgées bien turgescentes, sans pli (hormis la nervure centrale), sans ride et sans tache, et la présence de racines aériennes non flétries sont des signes de bonne santé. Quand en plus les racines aériennes se développent bien, cela traduit une bonne vigueur de l’orchidée.

Le phalaenopsis, une orchidée épiphyte

Racines aériennes d'une orchidée papillon (Phalaenopsis), novembre 2010, photo Alain Delavie

Qu’importe si les nouvelles racines se dressent en dehors du pot. L’essentiel est qu’elles soient bien charnues, sans nécrose, avec un revêtement gris argenté quand elles sèchent et une pointe plus verte. Le phalaenopsis est une orchidée épiphyte, qui pousse hors du sol dans la nature. Le pot et le substrat dans lesquels sont plantées les orchidées n’ont d’utilité que pour faciliter leur présentation, leur transport et leur maintien dans les points de vente de jardinage et chez les particuliers.

Le phalaenopsis, une orchidée épiphyte

Potée d'orchidée papillon (Phalaenopsis), novembre 2010, photo Alain Delavie

L’apparition de nouvelles fleurs sur les anciennes hampes florales ou de nouvelles hampes florales comme sur la plante photographiée ci-dessus est à priori un signe de bonne santé, surtout quand le feuillage est superbe et les racines bien développées.

Plante fleurie d'intérieur

Orchidée papillon (Phalaenopsis), novembre 2010, photo Alain Delavie

Les quatre photos ont été faites le week-end dernier dans l’appartement de ma mère, qui fait un bel élevage de phalaenopsis sans être pour autant une collectionneuse d’orchidées. Mais elle a la main verte ! Elle fait refleurir toutes ses potées et même les plantes récupérées complètement défleuries que certaines de ses amies ne veulent plus finissent par repousser et refleurir. Une belle réussite !