Portes ouvertes au Sénat les 18 et 19 septembre 2010

Le Sénat ouvrira ses portes au public pour la 19e fois le samedi 18 et le dimanche 19 septembre, de 9 h 30 à 17 h 30, sans interruption, à l’occasion des journées européennes du patrimoine organisées par le Ministère de la Culture. Palais du Luxembourg, Petit Luxembourg, serres de culture et collections du Jardin du Sénat vous attendent !

Monument de Paris

Palais du Luxembourg, Sénat, Paris 6e (75), septembre 2010, photo Alain Delavie

Le Palais du Luxembourg (le Sénat) ainsi que le Petit Luxembourg (la Présidence du Sénat) vont une nouvelle fois faire partager leurs innombrables richesses au public à l’occasion de ces deux journées. Les visiteurs pourront parcourir notamment la salle des Conférences, ancienne Galerie du Trône, longue de 57 m, réalisée en 1852 par Alphonse de Gisors, la Bibliothèque peinte par Delacroix en 1845 et l’hémicycle, lieu de réunion des séances plénières du Sénat.
Au Petit Luxembourg, lieu de travail du Président du Sénat et de ses collaborateurs, vous pourrez notamment admirer, les salons de Boffrand (18e siècle), la Chapelle de la Reine, édifiée par Marie de Médicis en 1625 et restaurée en 1850 dans un esprit néo-baroque, ainsi que le Jardin d’hiver, ancien « champ de repos » du Couvent des « Filles du Calvaire », congrégation installée par Marie de Médicis près de son Palais, transformé en jardin d’hiver sous le Second Empire et ouvert à la visite pour la première fois lors des Journées du patrimoine 2004.
Comme chaque année, une cinquantaine de fonctionnaires du Sénat commenteront les principaux lieux et répondront aux questions des visiteurs sur le rôle et le fonctionnement de cette assemblée parlementaire ainsi que sur l’histoire du Palais du Luxembourg.
Entrée du public : 15 et 15 ter rue de Vaugirard, 75006 Paris.
Samedi 18 et dimanche 19 septembre, de 9 h 30 à 17 h 30.

Les serres de culture et les collections du Jardin du Sénat
Le Jardin du Luxembourg est affecté depuis 1879 au Sénat qui en assure la gestion, la surveillance et la conservation. Les serres de collection seront ouvertes au public pour la 8e année consécutive. Depuis le 17e siècle et sa création par Marie de Médicis, le Jardin du Luxembourg a toujours possédé des collections de plantes comme les plantes d’orangerie ou la collection fruitière que le public peut découvrir tout au long de l’année. Depuis le 19e siècle, il possède aussi de remarquables collections de plantes tropicales, notamment des orchidées.
Les collections de plantes de serres ont toujours eu une certaine réputation dans les milieux horticoles et ont même participé à la reconstitution des collections du Muséum d’Histoire Naturelle et de l’école nationale d’horticulture de Versailles. C’est aussi à partir de plants de serres du Luxembourg et du Muséum que put être relancée en Égypte la culture du papyrus dont l’espèce d’origine était atteinte de maladie et menaçait de disparaître. Actuellement, la plus digne d’intérêt est certainement la collection d’orchidées, et plus particulièrement de Paphiopedilum.
Des jardiniers animateurs répondront aux visiteurs qui s’interrogent tout au long de l’année sur ces serres dissimulées dans un coin du jardin et habituellement fermées au public. Ils feront partager leur savoir-faire et leurs connaissances.
Entrée du public : rue Auguste Comte, place André Honnorat, partie sud du jardin.
Samedi 18 et dimanche 19 septembre, de 10 h à 17h30.

Se déroule parallèlement dans l’Orangerie du Jardin du Luxembourg, la traditionnelle Exposition d’automne qui, cette année, présente, autour des usages d’arbres les plus connus, les relations étroites que différents acteurs de notre société entretiennent avec ces plantes à grand développement et à la longévité étonnante. Passé par le prisme du regard et du travail des scientifiques et des artistes, l’arbre prend une nouvelle dimension, qu’il soit platane, marronnier, chêne, érable ou frêne.
Entrée du public : Orangerie, accès porte Férou (rue de Vaugirard), jusqu’au 27 septembre, de 10 h à 18 h 30.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez