Archive journalières: 17 septembre 2010

Orchidées et journées du patrimoine

L’association ORCHIDÉE 75 participe aux Journées du Patrimoine les 18 et 19 septembre 2010 au sein de la Fondation Eugène Napoléon dans le 12e arrondissement de Paris.

Une visite vous permettra :
– de découvrir un intéressant bâtiment typiquement de style Napoléon III,
– de voir le grand salon fleuri d’orchidées par nos soins,
– de mieux connaître les orchidées grâce aux informations et conseils donnés par les membres bénévoles de l’association Orchidée 75 présents pendant toute la manifestation,
– d’admirer les créations d’artistes et artisans sur le thème des orchidées,
– et de connaître les activités de la Fondation qui, après avoir été à l’origine un orphelinat pour jeunes filles, accueille maintenant plusieurs établissements scolaires.

Informations utiles :
Fondation Eugène Napoléon,
254, rue du Faubourg Saint Antoine, 75012 Paris.
Métro et RER : station Nation.
Horaire : de 10 h à 18 h.
Entrée gratuite.
Pour toute autre information, écrire à : orchidee75expo@free.fr

Portes ouvertes au Sénat les 18 et 19 septembre 2010

Le Sénat ouvrira ses portes au public pour la 19e fois le samedi 18 et le dimanche 19 septembre, de 9 h 30 à 17 h 30, sans interruption, à l’occasion des journées européennes du patrimoine organisées par le Ministère de la Culture. Palais du Luxembourg, Petit Luxembourg, serres de culture et collections du Jardin du Sénat vous attendent !

Monument de Paris

Palais du Luxembourg, Sénat, Paris 6e (75), septembre 2010, photo Alain Delavie

Le Palais du Luxembourg (le Sénat) ainsi que le Petit Luxembourg (la Présidence du Sénat) vont une nouvelle fois faire partager leurs innombrables richesses au public à l’occasion de ces deux journées. Les visiteurs pourront parcourir notamment la salle des Conférences, ancienne Galerie du Trône, longue de 57 m, réalisée en 1852 par Alphonse de Gisors, la Bibliothèque peinte par Delacroix en 1845 et l’hémicycle, lieu de réunion des séances plénières du Sénat.
Au Petit Luxembourg, lieu de travail du Président du Sénat et de ses collaborateurs, vous pourrez notamment admirer, les salons de Boffrand (18e siècle), la Chapelle de la Reine, édifiée par Marie de Médicis en 1625 et restaurée en 1850 dans un esprit néo-baroque, ainsi que le Jardin d’hiver, ancien « champ de repos » du Couvent des « Filles du Calvaire », congrégation installée par Marie de Médicis près de son Palais, transformé en jardin d’hiver sous le Second Empire et ouvert à la visite pour la première fois lors des Journées du patrimoine 2004.
Comme chaque année, une cinquantaine de fonctionnaires du Sénat commenteront les principaux lieux et répondront aux questions des visiteurs sur le rôle et le fonctionnement de cette assemblée parlementaire ainsi que sur l’histoire du Palais du Luxembourg.
Entrée du public : 15 et 15 ter rue de Vaugirard, 75006 Paris.
Samedi 18 et dimanche 19 septembre, de 9 h 30 à 17 h 30.

Les serres de culture et les collections du Jardin du Sénat
Le Jardin du Luxembourg est affecté depuis 1879 au Sénat qui en assure la gestion, la surveillance et la conservation. Les serres de collection seront ouvertes au public pour la 8e année consécutive. Depuis le 17e siècle et sa création par Marie de Médicis, le Jardin du Luxembourg a toujours possédé des collections de plantes comme les plantes d’orangerie ou la collection fruitière que le public peut découvrir tout au long de l’année. Depuis le 19e siècle, il possède aussi de remarquables collections de plantes tropicales, notamment des orchidées.
Les collections de plantes de serres ont toujours eu une certaine réputation dans les milieux horticoles et ont même participé à la reconstitution des collections du Muséum d’Histoire Naturelle et de l’école nationale d’horticulture de Versailles. C’est aussi à partir de plants de serres du Luxembourg et du Muséum que put être relancée en Égypte la culture du papyrus dont l’espèce d’origine était atteinte de maladie et menaçait de disparaître. Actuellement, la plus digne d’intérêt est certainement la collection d’orchidées, et plus particulièrement de Paphiopedilum.
Des jardiniers animateurs répondront aux visiteurs qui s’interrogent tout au long de l’année sur ces serres dissimulées dans un coin du jardin et habituellement fermées au public. Ils feront partager leur savoir-faire et leurs connaissances.
Entrée du public : rue Auguste Comte, place André Honnorat, partie sud du jardin.
Samedi 18 et dimanche 19 septembre, de 10 h à 17h30.

Se déroule parallèlement dans l’Orangerie du Jardin du Luxembourg, la traditionnelle Exposition d’automne qui, cette année, présente, autour des usages d’arbres les plus connus, les relations étroites que différents acteurs de notre société entretiennent avec ces plantes à grand développement et à la longévité étonnante. Passé par le prisme du regard et du travail des scientifiques et des artistes, l’arbre prend une nouvelle dimension, qu’il soit platane, marronnier, chêne, érable ou frêne.
Entrée du public : Orangerie, accès porte Férou (rue de Vaugirard), jusqu’au 27 septembre, de 10 h à 18 h 30.

Évènement aquascaping et crustacés au Botanic de Suresnes (92)

À l’occasion de la période de festivités « la rentrée des animaux » du Botanic de Suresnes, Chris Lukhaup, le spécialiste mondial des crustacés d’eau douce, sera dans le magasin Botanic de Suresnes les 17 et 18 septembre 2010 pour dédicacer ses ouvrages et donner plusieurs conférences sur les crevettes d’eau douce.

À cette occasion, accompagné de Stefan Hummel, biologiste horticole de Dennerlé, il montrera un film en exclusivité sur son expédition au Sri Lanka. Chris, par sa disponibilité légendaire, se tiendra au service du public et répondra à toutes les questions pertinentes des passionnés venus à sa rencontre. De beaux échanges en perspective !

Stefan en fera de même à travers de petits ateliers pour initier le public à l’aquascaping et mieux comprendre les plantes aquatiques.

Une compétition d’Aquascaping Nano aura lieu également durant ce week-end, l’opportunité de découvrir cet art passionnant et stupéfiant qu’est « la réalisation de paysage aquatique féerique ». Présence de compétiteurs de haut niveau, dont les champions de France et du monde. Les compétiteurs se livreront à une bataille artistique et aquatique pendant plus de 3 heures pour séduire notre jury composé de professionnels de l’animalerie et présidé par Chris Lukhaup lui-même.

Également durant ce week-end, vous trouverez le meilleur choix en crevettes et plantes et un panel de spécimens rares sélectionnés par Chris Lukhaup (Caridina spongicola, C. propinqua, crystal red, cantonensis et beaucoup d’autres). Présentation de crevettes d’exception : Caridina breviata ou panda, red wine, sakaura, blue bolt, crystal mosura, tiger blue, red crystal A-SS, tiger black BTO, écrevisses naines chocolat, orange et bleu, et beaucoup d’autres… Les spécialistes et passionnés profiteront des nombreuses promotions proposées durant tout le week-end sur un large choix de produits sur tout le rayon. Découvrez les nouveautés de Dennerlé et profitez des nombreuses promotions et conseils sur la gamme d’entretien des plantes aquatiques. Enfin, les spécialistes du site Crusta-fauna seront sur place pour prolonger le plaisir des passionnés.

Botanic Suresnes
26, quai Galliéni, 92150 Suresnes.
De 10 h à 20 h.

Sites partenaires : Dennerlé, Crusta-fauna et Aquarium à la Maison.
En anglais ou en allemand, le site de Chris Lukhaup : CRUSTA 10

Fleurs en Seine 2010

Samedi 18 et dimanche 19 septembre 2010, la 7ème édition de Fleurs en Seine, la fête des plantes et des jardins se déroulera sur les bords de Seine à 40 km à l’ouest de Paris, dans un parc paysagé à l’ombre des marronniers, un site qui n’est pas sans rappeler les lieux mythiques des impressionnistes.

En six ans Fleurs en Seine est devenue une fête des plantes de référence sur l’ouest parisien axée sur un salon de végétaux spécifiques, d’objets d’art et de décoration de jardin.

Un salon de qualité
La réussite des précédentes éditions a permis de réunir 75 exposants : pépiniéristes, horticulteurs et artisans en art et décoration de jardin, qui sont sélectionnés sur la qualité de leurs produits et pour leur complémentarité.

L’événement jardin de la rentrée
11000 visiteurs, amateurs en jardinage floral, sont venus en 2009, septembre étant une période propice à l’embellissement des jardins, l’occasion de préparer un automne fleuri.

L’esprit Fleurs en Seine
La convivialité, le cadre de l’exposition et la sensibilisation aux exigences environnementales confèrent à ce salon départemental un état d’esprit respectueux de la nature.

Une démarche culturelle
L’organisation de deux concours, de peinture et de broderie sur les thèmes respectifs de 2009 « Les voiles sur la Seine » et « Hôtes et amis de nos jardins » donne à la manifestation un caractère artistique qui attire les artistes du territoire.

L’image du territoire
Cet événement nature permet de conforter l’image et les valeurs écologiques du département des Yvelines et la ville des Mureaux.

Un contexte nature/campagne
À 30 minutes de Paris, dans le nord des Yvelines, au centre de Seine Aval et aux portes du Vexin, Les Mureaux se caractérise par un contexte nature/campagne où les jardins embellissent le cadre de vie quotidien auquel Fleurs en Seine contribue …

Infos pratiques :
Samedi 18 et dimanche 19 septembre 2010,
Sur les bords de Seine, Parc de l’Oseraie,
78130 Les Mureaux.
De 10h00 à 19h00 sans interruption. Entrée gratuite.
Parking à proximité, site fléché.

Abelia x grandiflora ‘Hopleys’

Difficile de trouver plus florifères que les abélias, ces petits arbustes toujours couverts de fleurs tout au long de l’été et jusqu’en automne, tant qu’il ne gèle pas. Certaines variétés offrent en plus un feuillage panaché très décoratif, qui prolonge l’intérêt de la plante. C’est le cas de l’Abelia x grandiflora ‘Hopleys’, véritable brouillard doré et argenté.

Arbuste à feuillage panaché et floraison estivale

Abelia x grandiflora 'Hopleys', Globe Planter, photo Alain Delavie

Les nouvelles pousses portent des feuilles ovales vertes bordées de jaune. En vieillissant, le feuillage persistant perd sa teinte jaune pour se parer de blanc et d’argent, le vert bleuissant légèrement. Sans fleur, l’arbuste est déjà une boule colorée, qui peut atteindre jusqu’à 1,50 m de hauteur.

Arbuste à feuillage panaché et floraison estivale

Abelia x grandiflora 'Hopleys', Globe Planter, photo Alain Delavie

Le soleil accentue encore la brillance du feuillage et la luminosité de son coloris. Dès la fin du printemps et le début de l’été, les fleurs rose pâle en forme de petite trompette se succèdent sans arrêt sur les rameaux. La floraison se prolonge tout au long de l’été et jusqu’en automne, tant que les températures restent douces.

Arbuste à feuillage panaché et floraison estivale

Abelia x grandiflora 'Hopleys', Globe Planter, photo Alain Delavie

Rustique en région parisienne, l’Abelia x grandiflora ‘Hopleys’ ne résiste guère à des températures inférieures à -10 °C. Il faut l’installer en plein soleil, à l’abri des courants d’air froid. Il pousse aussi bien en pleine terre que dans un bac.

Arbuste à feuillage panaché et floraison estivale

Abelia x grandiflora 'Hopleys', Globe Planter, photo Alain Delavie

Tous les abélias sont intéressants, difficile de faire un choix pour une espèce ou une variété seulement. J’hésite, j’hésite, je les voudrais tous, mais la place me manque… Et pourtant, en ce moment, les jardineries Truffaut en présentent une belle collection jusqu’au 23 octobre. Sans parler des fêtes des plantes qui sont de plus en plus nombreuses dans la région et un peu partout en France, bientôt Saint-Jean-de-Beauregard et dans un mois les journées des plantes de Courson