L’escalier fleuri de l’église de la Madeleine (Paris 8e)

/, Paris, potée ou jardinière/L’escalier fleuri de l’église de la Madeleine (Paris 8e)

L’escalier fleuri de l’église de la Madeleine (Paris 8e)

La Madeleine est la troisième église la plus visitée de Paris. Plus de 600.000 visiteurs gravissent chaque année le large perron qui mène au sanctuaire où sont vénérées les reliques de Sainte Marie-Madeleine. Cette année, les 28 marches du fronton du monument sont recouvertes de grandes jardinières de fleurs blanches ou rouges.

Escalier fleuri de l'église de la Madeleine à Paris (75)

Marches fleuries de l'église de la Madeleine, Paris 8e (75), juin 2010, photo Alain Delavie

Des rangées de jardinières parallèles ont été plantées de fleurs ou de plantes à feuillages rouges (coléus, géraniums, impatiens, pétunias et sauges écarlates) et d’autres à fleurs blanches (bégonias tubéreux, géraniums, pétunias et sauges farineuses).

Escalier fleuri de l'église de la Madeleine à Paris (75)

Marches fleuries de l'église de la Madeleine, Paris 8e (75), juin 2010, photo Alain Delavie

Escalier fleuri de la Madeleine à Paris (75)

Marches fleuries de l'église de la Madeleine, Paris 8e (75), juin 2010, photo Alain Delavie

Escalier fleuri de la Madeleine à Paris (75)

Marches fleuries de l'église de la Madeleine, Paris 8e (75), juin 2010, photo Alain Delavie

Escalier fleuri de la Madeleine à Paris (75)

Marches fleuries de l'église de la Madeleine, Paris 8e (75), juin 2010, photo Alain Delavie

Escalier fleuri de la Madeleine à Paris (75)

Marches fleuries de l'église de la Madeleine, Paris 8e (75), juin 2010, photo Alain Delavie

Surprenant, non ?

By |2010-06-18T22:09:07+00:00juin 18th, 2010|fleur, Paris, potée ou jardinière|3 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

3 Comments

  1. […] Pour mémoire, l ’escalier fleuri en 2010. […]

  2. Alexandra 17 octobre 2010 at 18 h 45 min

    L’eglise termine la perspective de la rue Royale quand on la regarde à partir de la Place Concorde, et donc de la bas, les marches fleuries sont tres belles.

  3. Laurent 18 juin 2010 at 14 h 32 min

    J’adore les fleurs, mais comme tout, quand c’est trop, ça écoeure… ;-( Enfin, faudrait voir en vrai, mais je suis sceptique

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui