L’aspérule de Turin (Asperula taurina)

//L’aspérule de Turin (Asperula taurina)

L’aspérule de Turin (Asperula taurina)

Aussi dénommée « grande croisette », cette aspérule de Turin (Asperula taurina) est toute aussi couvrante que l’aspérule odorante (Galium odoratum) et forme un joli tapis vert surmonté de petites fleurs blanches au printemps.

Plante vivace couvre-sol

Tapis d'aspérule de Turin (Asperula taurina), pépinières Syringa, mai 2010, photo Alain Delavie

Cette petite plante vivace de la famille des Rubiacées forme très vite un tapis uniforme d’environ 20 à 30 centimètres de hauteur. Les feuilles vert vif sont réunies par quatre en verticille sur les tiges fines. Les petites fleurs blanches sont groupées en bouquet à l’extrémité des tiges. Elles apparaissent de mai à juillet et sont parfumées.

Plante vivace couvre-sol

Tapis d'aspérule de Turin (Asperula taurina), pépinières Syringa, mai 2010, photo Alain Delavie

« La solution ultime pour couvrir le sol en lisière des arbres, entre les arbustes et au pied des haies. » (Thierry Denis, Le Jardin du Morvan).
Cette plante vivace est donc une des très bonnes plantes pour les coins difficiles, ensoleillés ou ombragés, au sol le plus souvent sec.

Où la trouver ?
Cette petite espèce pousse à l’état sauvage en France, mais elle est rare et c’est une plante protégée qu’il est interdit de prélever dans la nature.
Le pied que j’ai acheté provient des pépinières Syringa, en Allemagne. Mais vous pouvez la trouver en France, chez certains pépiniéristes collectionneurs comme Le jardin du Morvan ou Le Jardin d’Adoué. Vous trouvez aussi  Asperula taurina ssp. caucasica au Clos du Coudray (76).

By |2010-05-31T16:28:14+00:00juin 3rd, 2010|plante vivace|1 Comment

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

One Comment

  1. noemie 3 juin 2010 at 7 h 23 min

    Un vieux souvenir, cette aspérule….Je l’avais présentée à St Jean de Beauregard il y a plus de quinze ans, bien avant que je ferme ma pépinière….Je l’aime beaucoup….

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui