Eucomis autumnalis

//Eucomis autumnalis

Eucomis autumnalis

J’aime les eucomis, petits ou grands ! L’an dernier, j’ai fait l’acquisition d’Eucomis vandermerwei ‘Octopus’, l’eucomis pieuvre. Une petite espèce fort décorative que l’on peut dorénavant trouver un peu plus facilement, tout comme le petit Eucomis autumnalis, que l’on rencontre en ce moment en potée déjà fleurie.

Plante bulbeuse

Eucomis autumnalis, juin 2010, photo Alain Delavie

Cette petite plante bulbeuse forme une large rosette de feuilles rubanées vert vif.  L’épi de petites fleurs blanches se dressent au coeur des feuilles, bien droit avec un petit toupet de feuilles vert par-dessus.

Plante bulbeuse

Eucomis autumnalis, juin 2010, photo Alain Delavie

Look exotique et charmant à la fois. La potée reste longtemps élégante car les petites fleurs donnent des fruits qui tiennent tout l’été. Coupée, la hampe de fruits peut tenir presque un mois en vase. Spectacle longue durée !

La plante n’est pas difficile à cultiver, en pleine terre ou en pot. Il lui faut un emplacement ensoleillé, une bonne terre humifère (terreau pour géranium par exemple) qui est maintenue fraîche pendant toute la belle saison. En fin d’été, l’eucomis entre progressivement en repos végétatif, son feuillage jaunit et se dessèche. Quand les feuilles sont bien sèches, la potée peut être hivernée dans un local non chauffé mais hors gel, sans arrosage.

Vous pouvez trouver des bulbes nus chez Bulb’Argence. À réception des bulbes, il faut les empoter de telle façon que leur sommet soit à peine enfoui. En les plantant tardivement au printemps, la floraison apparaîtra en fin d’été ou au début de l’automne.

By |2010-06-04T22:04:55+00:00juin 6th, 2010|plante bulbeuse|2 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

2 Comments

  1. alain of paris 7 juin 2010 at 22 h 28 min

    Je ne connais pas la rusticité des eucomis. Il faut déjà un sol léger et bien drainé car l’humidité hivernale est le gros problème avec la plupart des bulbes d’été.

  2. Laurent 7 juin 2010 at 13 h 37 min

    Un look vraiment particulier, qui vaut bien celui des fritillaires impériales. Y a-t-il des variétés rustiques?

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui