En 15 jours, les boutures de tomates ont des racines

//En 15 jours, les boutures de tomates ont des racines

En 15 jours, les boutures de tomates ont des racines

Il y a une semaine, j’évoquais le bouturage des tomates, moyen de multiplication facile à réaliser. Au fur et à mesure des tailles de mon pied de tomate cerise F1 ‘Super Sweet 100’, j’ai mis les gourmands dans un vase rempli d’eau. Deux semaines après, les boutures ont déjà de belles racines et sont prêtes à être repiquées.

Bouturage de la tomate

Boutures enracinées de tomate cerise dans un vase rempli d'eau sur mon balcon, juin 2010, photo Alain Delavie

Les racines sont déjà de belles dimensions et en grand nombre tout au long de la tige immergée.

Bouturage de la tomate

Boutures enracinées de tomate cerise dans un vase rempli d'eau sur mon balcon, juin 2010, photo Alain Delavie

Bouturage de la tomate

Boutures enracinées de tomate cerise sur mon balcon, juin 2010, photo Alain Delavie

Avec ma manie de tout récupérer, me voici avec une belle provision de plants de tomates dont je n’ai que faire car la place manque dans mon jardin suspendu déjà très planté.
Qui n’en veut de la tomate cerise F1 ‘Super Sweet 100’ ?
Seule obligation, venir les chercher, car ces boutures sont trop fragiles et cassantes pour être envoyées par la poste.

By |2010-06-13T22:27:51+00:00juin 16th, 2010|légume|7 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

7 Comments

  1. Selem 13 août 2016 at 8 h 05 min

    Si vous avez quelques plantes potagères en trop je suis partant

  2. Alain of Paris 17 mai 2012 at 17 h 08 min

    Pas vraiment, mais le mieux est de ne pas trop attendre que les gourmands grossissent et fatiguent le pied mère. 10 à 15 cm, c’est une bonne longueur.

  3. Mathieu 17 mai 2012 at 1 h 11 min

    Est-ce qu’il y a une grosseur maximum de tige pour ces boutures

  4. minervino 27 juin 2010 at 9 h 11 min

    Nice information photo!

  5. alain of paris 17 juin 2010 at 20 h 32 min

    Mes sceaux-de-Salomon sont difficiles à photographier, car ils se dirigent vers la rue. Ce sont vraiment d’excellentes plantes, très graphiques et faciles à cultiver.

  6. Laurent 17 juin 2010 at 14 h 21 min

    …et mine de rien, la préparation d’envois postaux, ça prend un temps non négligeable! 😉 J’admire tes sceaux de Salomon, en contrebas. Tu en parles de temps en temps, mais on les voit rarement sous cet angle: très beau avec leur panachure et leurs tiges pourpres!

  7. Marie-Claude Prot 16 juin 2010 at 9 h 12 min

    Bonjour Alain,
    Quelle idée ! Quelle bonne idée !
    J’y penserai, merci.
    Bonne journée, MC P

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui