Archive journalières: 6 juin 2010

Belle floraison des saxifrages araignées

Après avoir couru les jardins et les fêtes des plantes depuis quelques semaines, je retrouve mon petit jardin suspendu avec un grand plaisir. La chaleur a donné une belle vigueur aux plantes qui ont poussé comme des folles. La floraison des saxifrages araignées (Saxifraga stolonifera) est particulièrement abondante et belle cette année.

Plantes vivaces en bac

Jardinière de sceaux-de-Salomon et de saxifrages araignées sur mon balcon, juin 2010, photo Alain Delavie

D’une année sur l’autre, la période de floraison est identique, mais cette année j’ai davantage de hampes florales, couvertes de petites fleurs blanches légères comme des papillons.

Plantes vivaces en bac

Jardinière de sceaux-de-Salomon et de saxifrages araignées sur mon balcon, juin 2010, photo Alain Delavie

Tout est beau dans ce saxifrage : le feuillage vert sur le dessus aux nervures argentées et au revers rouge pourpre, les fleurs aux pétales effilés. Pour les jardins d’ombre ou peu ensoleillé, cette plante vivace est un charmant couvre-sol, qui se propage en émettant des stolons très fins au bout desquels apparaissent des petits pieds en tous points identiques au pied mère. Quand on cultive cette espèce en pot ou en jardinière, les stolons retombent de tous les côtés.

Ails d’ornement, jamais seuls !

Les ails d’ornement assurent la transition entre les plantes bulbeuses à floraison printanière et les estivales. Fleuris souvent en même temps que les roses, leurs grosses boules de fleurs durent longtemps. Mais pas leur feuillage, hélas.

Plante bulbeuse

Massif d'ails d'ornement en pleine floraison, pépinières Syringa, photo Alain Delavie

La floraison commence à peine que déjà les feuilles commencent à jaunir et à se dessécher. Et plus le printemps s’avance, plus le feuillage prend un aspect piteux et négligé. Le spectacle est vraiment moche quand les ails sont plantés seuls en masse, en bordure ou en massif. Au ras du sol, c’est l’horreur, dans les airs, c’est magique !

Plante bulbeuse

Massif d'ails d'ornement en pleine floraison, pépinières Syringa, photo Alain Delavie

En fin d’été ou en automne, il est préférable d’installer les bulbes d’ails d’ornement dans des massifs de plantes vivaces qui assureront le décor en fin de printemps et en été, cachant le plus possible les feuilles qui jaunissent trop vite.

Association de plantes bulbeuses et vivaces

Ails d'ornement dans un massif de népétas et de rosiers, château du Lude (75), photo Alain Delavie

Il ne faut surtout pas couper les feuilles qui commencent à jaunir tant qu’elles ne sont pas complètement jaunies et desséchées. Il faut attendre, même si c’est moche !

Eucomis autumnalis

J’aime les eucomis, petits ou grands ! L’an dernier, j’ai fait l’acquisition d’Eucomis vandermerwei ‘Octopus’, l’eucomis pieuvre. Une petite espèce fort décorative que l’on peut dorénavant trouver un peu plus facilement, tout comme le petit Eucomis autumnalis, que l’on rencontre en ce moment en potée déjà fleurie.

Plante bulbeuse

Eucomis autumnalis, juin 2010, photo Alain Delavie

Cette petite plante bulbeuse forme une large rosette de feuilles rubanées vert vif.  L’épi de petites fleurs blanches se dressent au coeur des feuilles, bien droit avec un petit toupet de feuilles vert par-dessus.

Plante bulbeuse

Eucomis autumnalis, juin 2010, photo Alain Delavie

Look exotique et charmant à la fois. La potée reste longtemps élégante car les petites fleurs donnent des fruits qui tiennent tout l’été. Coupée, la hampe de fruits peut tenir presque un mois en vase. Spectacle longue durée !

La plante n’est pas difficile à cultiver, en pleine terre ou en pot. Il lui faut un emplacement ensoleillé, une bonne terre humifère (terreau pour géranium par exemple) qui est maintenue fraîche pendant toute la belle saison. En fin d’été, l’eucomis entre progressivement en repos végétatif, son feuillage jaunit et se dessèche. Quand les feuilles sont bien sèches, la potée peut être hivernée dans un local non chauffé mais hors gel, sans arrosage.

Vous pouvez trouver des bulbes nus chez Bulb’Argence. À réception des bulbes, il faut les empoter de telle façon que leur sommet soit à peine enfoui. En les plantant tardivement au printemps, la floraison apparaîtra en fin d’été ou au début de l’automne.