Archive journalières: 29 avril 2010

Irésine, euphorbe et lierre terrestre

Je cherchais des jeunes plants de bégonia Dragon Wing, mais que nenni ! Je suis revenu avec d’autres plantes, totalement différentes, un essai pour cette année : trio d’irésine pourpre, d’euphorbe Diamond Frost et de lierre terrestre (Glechoma hederacea ‘Variegata’).

Mes plantations sur mon balcon

Potée d'irésine pourpre, d'euphorbe Diamond Frost et de Glechoma hederacea 'Variegata' sur mon balcon, avril 2010, photo Alain Delavie

En fait, j’ai été surpris de trouver une belle gamme de fleurs et plantes à feuillage décoratif dans le marché aux fleurs sur l’Île de la Cité (Paris 4ème), dans la boutique Au Jardin d’Edgar. Une adresse à retenir !
Large choix d’espèces et de variétés pour les massifs, potées et jardinières d’été. Et à des prix tout à fait raisonnables. Après avoir longtemps hésité entre différentes possibilités, j’ai retenu ces trois plantes qui devraient apprécier le soleil du matin et l’ombre l’après-midi. Ce sera la première fois que je cultiverai un pied d’irésine, que j’ai souvent vue dans les massifs de ville.

Plante à feuillage décoratif

Irésine pourpre, jeune plant, photo Alain Delavie

Irésine pourpre (Iresine herbstii)
Plante vivace gélive à feuillage persistant teinté de pourpre, avec des tiges charnues rouges.
Développement en touffe érigée et ramifiée. Port buissonnant.
Exposition ensoleillée au moins pendant 3 à 4 heures,
Sol riche, humifère et frais.
Des pincements réguliers favorisent la ramification de la plante.

Plante annuelle

Euphorbe Diamond Frost, photo Alain Delavie

Euphorbe Diamond Frost (Chamaesyce hypericifolia Diamond Frost ‘Inneuphdia’)
Plante vivace gélive à feuillage persistant vert parfois teinté de pourpre au printemps, avec des tiges grêles.
Développement en petite touffe érigée et très ramifiée. Port buissonnant.
Exposition ensoleillée ou mi-ombragée,
Sol riche, humifère et toujours frais.
Il faut prévoir des arrosages réguliers pour ne jamais laisser sécher le substrat.

Plante vivace retombante

Glechoma hederacea 'Variegata', photo Alain Delavie

Lierre terrestre panaché (Glechoma hederacea ‘Variegata’)
Plante vivace rustique à feuilles semi-persistantes, cordiformes, vert panaché de blanc, avec des tiges grêles.
Développement tapissant ou retombant en longue cascade.
Exposition mi-ombragée à ombragée,
Sol riche, humifère et toujours frais.
Un emplacement trop chaud et ensoleillé rend la plante sensible à l’oïdium qui grille le feuillage.

Il n’y a plus qu’à attendre que tout ce joli monde veuille bien pousser et se mélanger. À suivre…

Tout est beau dans le cerfeuil musqué

Moins utilisé que le cerfeuil commun, le cerfeuil musqué (Myrrhis odorata) mérite pourtant une place de choix dans le jardin, sur la terrasse ou le balcon. Même si son parfum anisé ne vous séduit pas, laissez vous charmer par son feuillage et sa floraison vaporeux.

Plante vivace aromatique

Cerfeuil musqué (Myrrhis odorata), avril 2010, photo Alain Delavie

Ses feuilles vert franc sont découpées comme celles d’une fougère, avec un toucher duveteux, très doux. Elles dégagent un parfum d’anis quand on les froisse. En terrain frais et à exposition pas trop ensoleillée, cette plante vivace aromatique forme une large touffe qui peut dépasser 50 à 60 cm de hauteur facilement. Les petites fleurs blanches sont réunies en larges ombelles qui surmontent le feuillage. Ensemble charmant, d’une grande légèreté.

La finesse des fleurs et des feuilles ne doit pas vous faire craindre pour la fragilité de la plante qui est en fait très robuste. Vigoureuse et rustique, mais à la condition de lui réserver un emplacement frais. Le sol doit rester légèrement humide pendant la belle saison, l’air ne doit pas être trop sec en été sinon les araignées rouges envahissent vite cette belle plante et l’enlaidissent. Mais aux premières fraîcheurs de la fin de l’été, elle repart de plus belle.

Le cerfeuil musqué pousse très bien en pot. Prévoyez un contenant assez volumineux pour garder le substrat frais en permanence. Un cache-pot est utile car il permet de garder les eaux d’arrosage, vite absorbées par la plante en plein été aux heures les plus chaudes. En bac, le cerfeuil musqué se marie bien avec des coeurs-de-Marie (Dicentra spectabilis), des sarumas (Saruma henryi), des grands sceaux-de-Salomon (Polygonatum), des grands hostas, etc.