Archive journalières: 18 avril 2010

Du wasabi sur le balcon ou dans le jardin

Condiment dans la cuisine japonaise, le wasabi arrive dans les jardineries ce printemps. Vous le trouvez en ce moment en jeunes plants, parfois déjà fleuris.

Plante aromatique

Jeune plant de wasabi (Wasabia japonica) fleuri, Ferme de Gally (78), photo Alain Delavie

Cette plante condimentaire (Wasabia japonica) appartient à la famille des Brassicacées. C’est une cousine de nos radis, choux et navets. Cultivée pour sa racine, elle est parfois dénommée raifort japonais ou raifort d’eau. Autant dire qu’elle relève les plats et qu’il faut la consommer avec modération car son goût est très fort.

Plante aromatique

Étiquette d'un jeune plant de wasabi (Wasabia japonica), Ferme de Gally (78), photo Alain Delavie

Comment cultiver cette plante exotique ?
Malgré ses grandes feuilles qui rappellent celles de la rose trémière, c’est un radis. Un radis qui se montre très exigeant en eau. Au Japon, le wasabi de qualité supérieur est cultivé en condition aquatique. Il faut donc installer cette plante dans un sol qui reste au moins frais et les arrosages doivent être réguliers quand le temps est sec. Évitez lui une exposition trop ensoleillée et brulante. Si les feuilles se fanent dans la journée ou palissent, c’est que votre pied est trop exposé au soleil. La mi-ombre lui convient davantage.

La récolte s’effectue quand la racine a un diamètre d’un à deux centimètres. Les plantules qui se sont formées autour de la racine principale peuvent être détachées et replantées. Les plants de wasabi sont vivaces, mais ils craignent les gelées. En hiver, il faut couvrir la culture avec un voile d’hivernage.

Le feuillage vert vif est assez joli, la floraison charmante… Avec un bon cache-pot, le problème de l’arrosage ne devrait plus en être un. Si je retrouve des pieds, j’en achète un !