Archive journalières: 28 février 2010

Paris lance une démarche innovante : le Plan Biodiversité

En 2010, déclarée année internationale de la diversité biologique par l’ONU, la ville de Paris lance une démarche innovante, avec les citadins, pour relever le défi de la préservation de la biodiversité.

Tous les acteurs du territoire (habitants, scientifiques, militants associatifs, entreprises, élus, …) sont invités à participer à cette démarche afin d’aboutir à la rédaction d’un livre blanc et au vote par le Conseil de Paris du Plan Biodiversité. Des ateliers professionnels et des ateliers citoyens organisés sur quatre sites-pilotes, représentatifs des enjeux de la biodiversité sur le territoire parisien et de la métropole, leur permettront de partager leurs analyses et de faire émerger des propositions d’actions.

Démarche innovante, le Plan Biodiversité sera élaboré en étroite collaboration avec les habitants, appelés à participer à un inventaire de la faune et de la flore, en partenariat avec les chercheurs et les associations naturalistes. Pour cela, outre les ateliers organisés sur le terrain, ils pourront apporter leurs contributions via un espace et une adresse Internet dédiés, accessibles sur www.biodiversite.paris.fr.

Face à la réalité de la perte de biodiversité au plan mondial, – on estime que le rythme d’extinction du vivant est jusqu’à 10 000 fois supérieur au rythme normal de disparition des espèces – la Ville de Paris a choisi d’agir. La municipalité, déjà résolument engagée en faveur de la protection de l’environnement depuis l’adoption de son Plan Climat en 2007, agit en faveur de la préservation de la biodiversité dans le cadre de la gestion des espaces verts et de l’espace public.

Dès 2004, Paris signait la « charte régionale d’Ile-de-France de la biodiversité et des milieux naturels », s’engageant vers une meilleure connaissance des milieux, le renforcement des continuités biologiques, la préservation et la reconstitution d’écosystèmes et la mobilisation de l’ensemble des acteurs du territoire. Elle a réaffirmé publiquement son attachement à la biodiversité, par l’adhésion à l’agence régionale Natureparif dès sa création en 2008 et par la signature le 25 juin 2009 du « Compte rebours 2010 pour stopper la perte de biodiversité », action coordonnée par l’IUCN (Union mondiale pour la nature).

Paris, situé à un carrefour biogéographique naturel, est un véritable biotope et, grâce à sa mosaïque de milieux, offre des zones-refuges à de nombreuses espèces. La ville prend en compte cette démarche dans la gestion de son territoire (cahier de recommandations environnementales annexé au Plan Local d’Urbanisme, labellisation des espaces verts en gestion écologique, inventaires de la faune et de la flore, continuités écologiques – trame verte – et restauration du domaine fluvial – trame bleue -, contributions aux études scientifiques menées par le CNRS et le Muséum National d’Histoire Naturelle, pour mieux comprendre l’écosystème urbain).

(suite…)