16 février 2010 – Paris côté jardin

Archive journalières: 16 février 2010

Dichorisandra ‘Blue Bamboo’

Depuis quelques semaines, je cultivais une nouvelle plante exotique aux grands épis bleus, que je savais être un Dichorisandra, sans connaître davantage le nom complet d’espèce. Après deux jours passés dans le Salon du Végétal d’Angers (49), j’ai trouvé le nom commercial de cette plante d’intérieur original.

Plante d'intérieur

Gingembre bleu (Dichorisandra thyrsiflora 'Blue Bamboo'), Salon du Végétal d'Angers (49), février 2010, photo Alain Delavie

Dichorisandra thyrsiflora ‘Blue Bamboo’ appartient à la famille des Commélinacées, qui regroupe les misères si bien connues dans nos intérieurs. Elle est plus communément dénommée « gingembre bleu », ce qui ne correspond pas à sa famille botanique, mais donne une consonnance exotique encore plus forte.
Les fleurs bleu intense sont regroupées en inflorescence, une thyrse, qui se dresse au-dessus des feuilles. La floraison se produit en fin d’été et d’automne. Le feuillage vert foncé est très brillant naturellement. Même quand elle n’est pas fleurie, la potée reste décorative. Une superbe plante verte, qui peut prendre de belles proportions (jusqu’à 0,80 à 1 m de hauteur).

Le pied que je garde semble supporter le chauffage et la relative sécheresse de l’air de mon appartement. Il a maintenant terminé sa floraison et fait des jeunes pousses alors qu’il est dans un endroit pas très lumineux. Cela ne semble pas vraiment une plante très difficile à conserver. Mais mon expérience est encore très courte, à suivre donc…