L’immeuble végétal de la rue Hélène Brion

En me baladant du côté des nouveaux jardins des Grands Moulins – Abbé Pierre, dans le 13ème arrondissement, je suis passé dans la rue Hélène Brion que je découvrais et j’ai remarqué un immeuble aux façades d’inspiration végétale. Surprenant et unique dans ce quartier neuf.

Le végétal à l'assaut des murs

Immeuble dans la rue Hélène Brion, Paris 13ème, photo Alain Delavie

Inspiration végétale pour ces treillages surprenants et imposants, sur lesquels grimpent ou retombent quelques lierres, encore bien jeunes.

Le végétal à l'assaut des façades

Lierres sur la façade d'un immeuble dans la rue Hélène Brion, Paris 13ème, photo Alain Delavie

Pour les curieux, le métro le plus proche se trouve près de la grande Bibliothèque (Ligne 14). Un quartier en pleine mutation à découvrir ou redécouvrir…

By |2010-01-14T21:38:46+00:00janvier 15th, 2010|Paris|9 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

9 Comments

  1. OUMAR 18 mars 2010 at 22 h 22 min

    BONNE IMAGINATION JE REGARDE sous uN ANGLE different mais la largeur donnee au paneau est tres grande , agresse l’oeil bien que vs avez cherché une proportion entre plein et vide

  2. Laurent 18 janvier 2010 at 12 h 06 min

    L’aspect est un peu abstrait, je ne dirais pas que j’aime… sans doute parce qu’il s’agit davantage de (placage de) déco que d’architecture… L’immeuble m’avait l’air intéressant sans cela. Ce qui me surprend surtout, c’est que certaines « treilles » semblent faire face à des fenêtres, ce qui doit diminuer la luminosité à l’intérieur des appartements. Si c’est le cas, c’est dommage de privilégier le conceptuel sur l’habitabilité.

  3. JPP 16 janvier 2010 at 10 h 27 min

    Alors là je vais décevoir…mais je trouve bien qu’il y ait du bric à brac sur les balcons, du linge qui pend, des vélos, même s’ils défigurent la superbe vue en 3D sur l’ordinateur de l’architecte.
    C’est à l’architecte de tenir compte du fait qu’il travaille pour des humains, Non aux machines à habiter pour des humains-machine.!!!!..
    Et si le végétal se mêle au foisonnement de la vie, c’est encore mieux…

  4. richard dhennin 15 janvier 2010 at 22 h 07 min

    Assez d’accord avec JPP sur le supplément d’âme, mais bon.
    Moi je ne trouve pas ça moche, en vérité c’est très subjectif pour ceux qui comme nous n’y habitent pas.
    Il faut tenir compte de la mode architecturale.
    Ce type de végétalisation de façade est de très loing plus économique qu’un mur végétal tout en s’y inspirant.

    Qu’en penserait Patrick Blanc ?

    Ces parements permettront très certainement de cacher les vélos, et bric à brac en tout genre, mais pas les paraboles c’est vrais…

  5. Plantine 15 janvier 2010 at 19 h 42 min

    Désolée, mais je trouve ça très laid, parce que chacun y est allé de son brise-vue – tous différents !! … peut-être que quand le lierre aura poussé ce sera plus joli ?!

    C’est un truc qui m’énerve ça : tu prends un immeuble tout neuf, plutôt réussi, et 6 mois après, tout le monde a défiguré l’ensemble en y mettant des brise-vue, tables, chaises, vélos, … et ça ne ressemble plus qu’à un immense débarras. Dommage, il me semblait que les règlements de copropriétés l’interdisaient, mais il semble que non.
    Bonne soirée Alain.

  6. Vérone 15 janvier 2010 at 15 h 10 min

    Original !

  7. JPP 15 janvier 2010 at 11 h 25 min

    Cette façade est sans doute appelée à devenir un cas d’école….
    Il est prouvé que l’on ne vit pas mieux dans les immeubles de Gilles Aillaud à la Grande Borne que dans n’importe quel « logement social ».
    A quoi rime donc ce supplément d’âme ? Comme ça, je trouve ça moche. Si les habitant s’en emparent et végétalisent, ça peut être sympa.
    C’est comme l’écologie, si ça reste un vernis et une religion officielle,,.,la civilisation continue de reculer.
    NB sur ce quartier vous avez eu la gentillesse de citer ma vidéo qu’on trouve sur le Portail des jardins partagés IDF.

  8. richard dhennin 15 janvier 2010 at 10 h 51 min

    Ce sont des logements sociaux.
    Je crois que c’est une réhabilitation, mais je n’en suis pas sûre… (à confirmer)
    Les parements sont en béton.

  9. noemie 15 janvier 2010 at 10 h 04 min

    C’est super joli! En quoi sont ces treillages? Métal? Bois?
    Si tu retournes dans le coin, j’aimerais bien que tu prennes un photo de plus loin…

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies et des services tiers. Ok