Archive journalières: 17 décembre 2009

Après le froid, la neige recouvre Paris

Elle était annoncée et pour une fois les prévisions météorologiques se sont révélées exactes. Ce matin, la neige recouvrait la capitale d’un fin manteau blanc qui s’est vite épaissi.

Fine pellicule de neige sur mon balcon, 17 décembre 2009 (matin), photo Alain Delavie

Fine pellicule de neige sur mon balcon, 17 décembre 2009 (matin), photo Alain Delavie

La chute de neige s’est accompagnée d’une petite remontée des températures plutôt bienvenue, car pendant quelques jours les plantes en pots ont été plutôt malmenées par le froid. Les fleurs annuelles ont pris un sérieux coup de gel, il va y avoir des vides sur le balcon. Même les petits cyclamens avaient triste mine au petit matin.

Minis cyclamens gelés sur mon balcon, décembre 2009, photo Alain Delavie

Minis cyclamens gelés sur mon balcon, décembre 2009, photo Alain Delavie

J’avais laissé quelques plantes molles sans protection. Avec le froid et la neige, leur sort est réglé…

Potée de Pelargonium tomentosum sous la neige sur mon balcon, 17 décembre 2009, photo Alain Delavie

Potée de Pelargonium tomentosum sous la neige sur mon balcon, 17 décembre 2009, photo Alain Delavie

Cette chute précoce de neige après un automne particulièrement doux donne des choses surprenantes dans Paris, comme ces floraisons saupoudrées…

Chrysanthème recouvert de neige, 17 décembre 2009, photo Alain Delavie

Chrysanthème recouvert de neige, 17 décembre 2009, photo Alain Delavie

Begonia Dragon Wing en fleur sous la neige, sur mon balcon, 17 décembre 2009, photo Alain Delavie

Begonia Dragon Wing en fleur sous la neige, sur mon balcon, 17 décembre 2009, photo Alain Delavie

Paris sous la neige, ça a son charme (sauf pour ceux qui sont obligés d’utiliser une voiture) et la ville grise prend tout de suite un aspect plus féérique. Un petit côté décor de Noël si on oublie toute la pagaille provoquée par les trottoirs et les chaussées glissantes.

Neige sur un buisson de cotoneaster couverts de baies rouges, Paris 18ème, 17 décembre 2009, photo Alain Delavie

Neige sur un buisson de cotoneaster couverts de baies rouges, Paris 18ème, 17 décembre 2009, photo Alain Delavie

J’aurai eu une belle journée d’anniversaire tout blanche !

Sous la neige à Paris, 17 décembre 2009, photo Stéphanie Chaillot

Sous la neige à Paris, 17 décembre 2009, photo Stéphanie Chaillot

Sky Large, la jardinière suspendue

Le site Made in design, n° 1 du design sur internet, propose un gamme de jardinières suspensions très originales : les jardinières Sky.

Image 2

Un spectacle renversant… Sky est un nouveau concept de jardinière inversée qui expose les plantes la tête en bas ! Une mise en scène des végétaux aérienne, spectaculaire et très poétique. Cette jardinière qui se suspend au plafond ou au mur est adaptée à tous types de plantes : plantes d’appartement dans le salon, plantes aromatiques dans la cuisine… Côté tige un couvercle de céramique maintient le terreau et la plante. Côté racine un réservoir d’eau en grés conserve la terre humide pendant plusieurs semaines. Seule ou en composition alignée, la jardinière inversée Sky fera sensation dans toutes les pièces de la maison.

Jardinière suspendue Sky, déclinaison noire, designer Boskke, marque Moaroom, photo www.madeindesign.com

Jardinière suspendue Sky, déclinaison noire, designer Boskke, marque Moaroom, photo www.madeindesign.com

Réalisée en céramique, cette jardinière design est munie d’une anse en acier intégrée dans le fond du pot. Pour suspendre la jardinière au plafond, il vous suffit d’accrocher l’anse à un crochet en « S » (crochet fourni avec la jardinière). Pour suspendre la jardinière à un mur, vous devez accrocher l’anse à la fixation murale vendue séparément.

Un câble de suspension en acier vendu séparément (Longueur maximum de 150 cm) vous permettra de suspendre vos plantes à la hauteur souhaitée (utile si vous avez des hauts plafonds).

La jardinière Sky se décline en trois dimensions :
Large (H 19 cm x Ø 16,5 cm), 74 euros,
– Medium (H 14 cm x Ø 10,5 cm), 38 euros,
– Small (H 12 cm x Ø 9 cm), 28 euros.

Depuis 2004, Moaroom collabore avec des designers et artistes de Nouvelle-Zélande et présente une sélection de créations issues du monde du design et des arts plastiques. Les créations sont sublimes au sens traditionnel du terme : elles impressionnent par leur originalité, non par leur opulence. Créées au-delà du périmètre habituel des tendances et des modes, ces oeuvres s’inspirent de la nature et de ses besoins, et sont conçues dans un soucis de respect de l’environnement.

Avec cette jardinière suspendue, impossible de dire qu’il n’y a plus de place chez soi… Et c’est une idée plus qu’insolite pour vos cadeaux de Noël. De quoi surprendre quelques jardiniers urbains !