Le printemps en novembre

Le printemps en novembre

Les orangers du Mexique et les rosiers continuent à fleurir dans Paris alors que nous avançons de plus en plus dans l’automne. La nature réserve parfois des surprises au jardinier promeneur, comme ce duo tardif d’une rose naissante et des dernières fleurs d’un weigélia. Photographiées le 11 novembre !

Fleurs de weigélia et rose, jardin du port de l'arsenal (Paris, 75), photo Alain Delavie

Fleurs de weigélia et rose, jardin du port de l'arsenal (Paris, 75), photo Alain Delavie

On se croirait au mois de juin… Sur la photo, car dans la réalité, les feuillages aux alentours ne laissent aucun doute, nous sommes bel et bien en automne. Les températures ont été douces jusqu’à présent et les pluies ont dopé la végétation après un été très sec. Et hop, le printemps en novembre !

By |2009-11-13T20:07:54+00:00novembre 13th, 2009|arbre ou arbuste, fleur, parc ou jardin, Paris, rose et rosier|3 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

3 Comments

  1. Kristin 14 novembre 2009 at 16 h 22 min

    c’est vrai que les plantes ont l’air un peu perdues dans leur météo cette année…en tout cas, la photo remonte le moral!

  2. Plantine 13 novembre 2009 at 22 h 32 min

    Je suis assez partagée sur ce que je dois en penser. Ce soir il faisait 17° quand je suis rentrée !
    Je préfère ne pas penser à mes plantes tout emballées … elles risquent un coup de chaleur.
    Mais bon, égoïstement, c’est toujours plus agréable un temps pareil.
    Bon week-end Alain, mais je crois que demain ça se gâte !

  3. claude lasnier 13 novembre 2009 at 18 h 39 min

    Effectivement il est surprenant de voir la nature se croire au printemps. Après les gelées du mois d’octobre, les températures sont printanières. De quoi perdre la boussole. Mes cosmos se remettent à faire des pousses après avoir gelé. En ville cela semble encore plus spectaculaire.

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui