Observez l’arrivée de l’automne grâce aux arbres

Natureparif, l’agence régionale pour la biodiversité en Ile-de-France, lance dès cet automne l’opération « Étonnant Automne » dont le principal objectif sera de mener une étude sur l’arrivée de l’automne en région parisienne.

Le cœur des villes connait des températures supérieures à celles observée à la campagne. Les scientifiques ont d’ailleurs constaté que l’arrivée du printemps est décalée entre milieux urbains et ruraux. Les activités humaines et la grande minéralisation de ce milieu urbain sont les principales explications. Aujourd’hui, Natureparif souhaite constater d’éventuelles disparités de températures pour la saison automnale.
« Étonnant automne » est une opération de science participative qui s’appuie sur les contributions du grand public francilien afin d’observer et de témoigner de l’apparition de phénomènes liés à l’automne. Chacun sera sollicité pour examiner 16 types d’arbres présents en région parisienne. Il s’agira d’indiquer en temps réel la situation sur la chute des feuilles et des fruits des arbres surveillés. Ces espèces d’arbres ont été choisies car elles sont communes et présentes sur l’ensemble du territoire francilien. Cette étude donnera des précieux renseignements pour connaitre l’ampleur, la chronologie et la répartition du processus d’arrivée de l’automne.
De nombreuses informations et illustrations rendront cet exercice très ludique. Un véritable guide pour l’observation a été élaboré pour accompagner la démarche de chacun, quelles que soient ses connaissances en botanique. En quelques clics, il sera très simple de rapporter le résultat de ses observations sur une carte interactive et d’assurer ainsi un suivi progressif de l’arrivée de l’automne.

Du 21 septembre au 30 novembre, rendez-vous sur www.natureparif.fr

, pour connaître tous les détails de l’opération, en savoir plus sur les arbres qui nous entourent et faire bénéficier la science de votre vigilance. Un jeu de données à grande échelle est indispensable pour mesurer ces phénomènes, qui permettront, à terme, de mieux connaitre l’arrivée de l’automne et de mieux comprendre les implications d’une élévation de température et ses conséquences sur la biodiversité en Ile-de-France.

Commentaires (2)

  1. Main verte

    je n'ai pas encore reçu l'info, mais je vais rassembler des informations pour participer. Merci

  2. plantine

    Très intéressant en effet de savoir les différences climatiques qu'il peut y avoir dans la même région.
    Quand j'habitais le Sud Seine et Marne, j'avais constaté qu'il y avait un écart important entre la floraison de mes hortensias et ceux d'une amie qui avait une maison de campagne à la pointe du Cotentin. Les siens avaient 1 mois d'avance … surprenant.
    Il peut y avoir d'énormes différences de températures entre le coeur des villes et leurs périphéries. Je pense que les bâtiments agissent comme un insert éteint qui garde longtemps sa chaleur.
    En hiver, il n'est pas rare qu'on rigole quand une de nos collègues qui habite loin de Paris nous dit qu'il neigeait ou gelait chez elle en partant. Alors nous, on lui dit, c'est celaaaaa oui ! tellement c'est difficile à croire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez