Archive journalières: 21 août 2009

Le nicandra occupe tout le balcon…

Chaleur, arrosage, chaleur, arrosage, etc. Ce régime estival rend fou mon pied de nicandra (Nicandra physaloïdes). Il ne cesse de pousser en hauteur et en largeur, je suis obligé de passer dessous en me pliant pour aller d’un bout à l’autre du balcon. Il va bientôt rentrer dans l’appartement !

Les branches supérieures sont couvertes de boutons de fleurs.

Malheureusement je n’en profite vraiment que le week-end, car les fleurs s’ouvrent avec le soleil et se referment en fin de journée, déjà fanées. Je ne vois que les pétales chiffonnés et enroulés.
Vraiment très éphémères, mais les fruits qui se forment ensuite sont très jolis quoique verts comme le reste de la plante, avec quelques marques prune du plus bel effet.

Vous cherchez un cousin du haricot magique ? Le nicandra !

Mon gardénia rustique se porte mieux…

Pendant des semaines, mon pied de gardénia rustique (Gardenia jasminoides ‘Kleim’s Hardy’) a perdu une bonne partie de son feuillage, qui jaunissait à vue d’oeil. Les plus vieilles feuilles sont tombées, d’autres sont apparues aussitôt. Et la floraison n’a jamais cessé…

J’ai appris depuis mon achat que cet arbuste est extrêmement sensible aux variations d’apports d’engrais. Le moindre changement et il réagit avec des feuilles qui jaunissent. Du pépiniériste à mon balcon, le régime n’a pas du tout été le même, il a donc fallu que cette espèce délicate s’habitue à son nouveau milieu. Le choc a été sévère, mais pas fatal.

Maintenant il a presque retrouvé son beau feuillage vert foncé et brillant (la base est un peu dégarnie) et les fleurs se succèdent sans interruption. Elles sont même plus grosses je trouve et toujours aussi parfumées, presque entêtantes. Malheureusement elles apparaissent un peu trop du côté rue…

Hibiscus coccineus, la floraison est imminente…

L’an dernier, la première fleur de mon pied d’Hibiscus coccineus s’est ouverte le 29 août. Aujourd’hui le premier bouton est sur le point de s’épanouir, les pétales rouges étant déjà bien visibles…

À surveiller demain ou dimanche, ce week-end à coup sûr !
Malgré son démarrage tardif, les chaleurs de l’été ont vraiment boosté la croissance de cette superbe plante exotique et le nombre de boutons floraux est impressionnant. La floraison arrive avec 8 jours d’avance par rapport à l’an dernier.
Si tout arrive à complet épanouissement, je n’ai pas fini de vous montrer des photos…