Archive journalières: 23 juillet 2009

Comprendre le parcours des papillons en ville

Les parisiens sont invités à participer à l’étude « Papitrame » destinée a mieux comprendre le parcours des papillons en zone urbaine.

La Ville améliore en permanence la qualité écologique de ses espaces verts. De nouvelles méthodes de gestion visant à préserver la biodiversité se généralisent. Pour rendre la ville plus accueillante et laisser la biodiversité revenir au cœur de Paris, diverses études sont menées notamment sur le déplacement des insectes en milieu urbain. En s’efforçant de comprendre comment un papillon peut circuler dans la jungle urbaine, on peut lui en faciliter l’accès. L’association Noé Conservation et le Muséum National d’Histoire Naturelle ont lancé l’opération « Papitrame » destinée a mieux comprendre le parcours des papillons en zone urbaine.

(Photo Natureparif)

Un premier lâcher de papillons a eu lieu le 21 juillet dernier au Jardin des Plantes (MNHN, Paris 5ème). Ces papillons seront identifiables grâce à une petite marque au feutre rouge, bleu ou vert faite sur l’aile.

(Photos B. Bergerot, © MNHN)

L’espèce de papillon marquée pour réaliser cette expérience est la piéride du chou (Pieris brassicae). Ce papillon est très facilement observable, très commun (espèce de grande taille et blanche) et il est capable de se déplacer sur plusieurs dizaines de kilomètres en quelques jours.

Si vous découvrez un de ces papillons, participez à l’opération « Papitrame » en communiquant vos remarques.

Comment participer ?
En prêtant attention aux papillons, surtout les blancs ! Si l’un d’eux présente une petite marque distinctive sur les ailes, il suffit alors d’envoyer la description de cette marque, la date, l’heure, la météo et la localisation de l’observation par courriel au Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN) : papitrame@mnhn.fr