Archive journalières: 12 mai 2009

Un ailanthe curieusement panaché…

En me promenant dans Paris le week-end dernier, je suis tombé en admiration devant un jeune pied d’ailanthe au feuillage incroyablement panaché de crème et de rose…
Feuillage surprenant pour un ailanthe ou vernis du Japon (Ailanthus altissima), habituellement vert foncé. Mais ces couleurs ne proviennent pas d’une soudaine mutation ou d’une bizarrerie de la nature… Plutôt les effets dévastateurs d’un bon coup de désherbant !

Le saviez-vous ?
L’ailanthe appartient à la famille des… Simaroubacées. Originaire de Chine, il a été introduit en France à la fin du 18è siècle. Très envahissant, il se propage aussi bien par graines que par des rejets qui apparaissent tout autour du pied mère.

Fleur des murs : la cymbalaire

Les petites cymbalaires des murs ou ruines de Rome (Cymbalaria muralis) commencent à fleurir. Charmantes, tout simplement !
Cette petite plante vivace n’a pas attendu la grande mode des murs végétaux pour partir à la conquête des vieux murs et des tombes plutôt ombragés dans les villes.On se demande parfois dans quoi elle arrive à pousser ! Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle n’a pas besoin d’un gros pot pour survivre.
Je n’ai jamais réussi à acclimater cette petite sauvageonne sur mon balcon. Les pieds que j’ai transplanté ou que j’ai acheté (dans les rayons plantes vivaces, il existe même une variété à fleurs blanches) ont toujours végété et fini par péricliter. Et pourtant elle pousse bien dans une jardinière, la preuve…Je vais retenter ma chance cette année si je trouve quelques godets au hasard d’une fête des plantes…

Taille printanière des plantes vivaces

Les plantes vivaces ayant une floraison estivale ont souvent besoin d’une petite taille au printemps, quand les touffes se sont déjà bien développées.

(avant)

(après)

Cette taille légère qui s’apparente à un pincement permet à la plante de mieux s’étoffer, de garder un port plus trapu et ramifié. Le résultat en fin d’été est spectaculaire : finies les touffes qui s’avachissent de tous les côtés, qui se dégarnissent à la base et deviennent très moches. Bien au contraire, les fleurs sont plus nombreuses et les plantes se tiennent bien droites, sans trop s’étaler sur leurs voisines.

Le bon gesteIl ne s’agit pas de ratiboiser la plante au ras du sol,
mais simplement de couper l’extrémité des tiges,
en sectionnant chaque tige juste au-dessus d’une feuille.
Pas besoin de ciseaux ou de sécateur,
le pouce et l’index suffisent en général.

Sur mon balcon, cette opération rapide et facile m’assure des plantes plus ramifiées (en photo, un strobilanthe), qui résistent mieux aux coups de vent et qui ne s’écroulent pas sur leurs voisines. Cela ne retarde pas les floraisons et j’ai davantage de fleurs.