Quel engrais pour davantage de fleurs dans les potées ?

/, fleur, jardinage et travaux au jardin/Quel engrais pour davantage de fleurs dans les potées ?

Quel engrais pour davantage de fleurs dans les potées ?

Il faut profiter du moment de la plantation pour faire un apport d’engrais qui favorisera les floraisons en fin de printemps et en été. Sur mon balcon, je n’utilise que des engrais organiques, que j’incorpore dans le substrat des bacs.
Il existe de nombreux engrais pour les plantes dites fleuries. Certains sont même conseillés pour les géraniums plus spécifiquement. Mais sachez que tous les engrais proposés pour les tomates ou les petits fruits donnent d’aussi bons résultats, même meilleurs ! Cette année, j’utilise plutôt ceux-ci :

J’utilise l’engrais organique pour tomates de CP Jardin depuis des années, c’est une valeur sûre. Je vais tester aussi cette année l’engrais organique pour tomates de Vilmorin et l’engrais organique pour géraniums de DCM. Quant au Guanokalong, il est extraordinaire ! Cet engrais naturel issu des fientes de chauves-souris est très riche en potassium et en phosphore. Je l’ai essayé deux années de suite dans mes potées de bégonias Dragon Wing, les floraisons ont été spectaculaires et prolongées.
Vous pouvez utiliser des engrais liquides, à ajouter tout au long de la belle saison ou préférer comme moi un apport d’engrais organiques en poudre ou en granulés dans la terre du bac, soit à la plantation quand on fait la potée ou la jardinière, soit en surface avec un léger griffage pour les jardinières de plantes vivaces et d’arbustes plantées les années précédentes.

Important : respectez les doses indiquées sur les emballages ! Les engrais organiques sont des engrais doux, qui ne brulent pas les racines des plantes, mais ce n’est pas une raison pour forcer les doses.

By |2009-11-07T20:21:04+00:00avril 26th, 2009|balcon et terrasse, fleur, jardinage et travaux au jardin|3 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

3 Comments

  1. Anne-Marie S 27 avril 2009 at 8 h 28 min

    merci pour l’astuce !

  2. Anonymous 26 avril 2009 at 23 h 17 min

    cher Alain,
    merci de me prendre par la main, et de continuer à me décoder la nature,
    cela me permets de végétaliser où que je sois !!!
    Que d’heureux !!
    mohair de Paris

  3. Anonymous 26 avril 2009 at 23 h 16 min

    cher Alain,
    merci de me prendre par la main, et de continuer à me décoder la nature,
    cela me permets de végétaliser où que je sois !!!
    Que d’heureux !!
    mohair de Paris

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui