Rustique, l’aspidistra !

Rustique, l’aspidistra !

Depuis plusieurs années, ma potée d’aspidistra cultivée à l’extérieur sur mon balcon résiste aux intempéries et aux gelées. Même aux derniers froids pourtant sévères dans Paris.Cette plante verte est habituellement cultivée comme une plante d’intérieur, ultra robuste et peu exigeante en lumière. Mais elle peut très bien vivre en plein air, tout du moins à Paris et en ville. Le feuillage n’est même pas abîmé alors que d’autres plantes ont été comme cuites par les gelées, comme les pousses de misère installées tout autour de la potée d’aspidistra et que l’on aperçoit un peu sur la photo. Mes deux minis cyclamens pourtant si fleuris ont aussi tourné l’arme à gauche. Le froid a eu raison d’eux, il n’y a plus d’espoir quand on voit l’état des potées.Je sens qu’il va y avoir des vides dans les jardinières au printemps…

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

One Comment

  1. Delphine 13 janvier 2009 at 10 h 23 min

    Oui, tu as raison, ça urge…

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui