Rustique, l’aspidistra !

Depuis plusieurs années, ma potée d’aspidistra cultivée à l’extérieur sur mon balcon résiste aux intempéries et aux gelées. Même aux derniers froids pourtant sévères dans Paris.Cette plante verte est habituellement cultivée comme une plante d’intérieur, ultra robuste et peu exigeante en lumière. Mais elle peut très bien vivre en plein air, tout du moins à Paris et en ville. Le feuillage n’est même pas abîmé alors que d’autres plantes ont été comme cuites par les gelées, comme les pousses de misère installées tout autour de la potée d’aspidistra et que l’on aperçoit un peu sur la photo. Mes deux minis cyclamens pourtant si fleuris ont aussi tourné l’arme à gauche. Le froid a eu raison d’eux, il n’y a plus d’espoir quand on voit l’état des potées.Je sens qu’il va y avoir des vides dans les jardinières au printemps…

Commentaire (1)

  1. Delphine

    Oui, tu as raison, ça urge…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez