Archive mensuelles: janvier 2009

Le parfum du sarcococca

Avec le soleil revenu, mon pied de sarcococca ouvre ses petites fleurs blanc crème. Pour mon plus grand plaisir, car des bouffées de senteur jasminée m’accueillent sur le balcon.La floraison n’a rien de spectaculaire, mais le parfum dégagé lui est exceptionnel ! Actuellement il n’est pas très fort car les températures sont très basses malgré le beau soleil. Mais si elles voulaient bien remonter, mon appartement serait embaumé chaque fois que j’ouvre une porte fenêtre. Un grand plaisir au coeur de l’hiver !

Paris avec un petit air de Chine

Les festivités du Nouvel an chinois animent Paris ce week-end, avec plusieurs défilés hauts en couleurs dans le paysage urbain hivernal plutôt gris. Et le soleil est au rendez-vous ! Quelques vues du défilé qui est parti depuis la place de l’Hôtel de ville dans le 4e arrondissement.Et oui, c’est l’année du boeuf qui commence, bonne année !
Demain la fête continue, mais dans le quartier de Belleville.

Exposition de guppys de concours chez Truffaut

Depuis quelques semaines, vous avez peut être repéré l’affiche à droite de la page d’accueil de mon blog : demain samedi 31 janvier, il y a une exposition de guppys et de poissons vivipares dans la jardinerie Truffaut sur le quai de la Gare en bord de Seine (Paris 13ème).

Cette journée aura pour but de faire connaitre l’Association France Vivipare à travers plusieurs dizaines d’espèces de poissons et ainsi découvrir par la même occasion des espèces sauvages qui sont en danger dans leur milieu naturel :
- Guppys de concours et divers vivipares sélectionnés,
- Ovovivipares sauvages (Poeciliiadae, etc),
- Vivipares sauvages ( Goodeidae).

Au programme, il y aura une conférence sur les guppys de concours par Denis Barbé (Responsable régional de l’AFV sur la Région Parisienne), des dédicaces par Ronan Boutot de son ouvrage sur les guppys de sélections, une tombola avec la participation de la marque Tétra ( livres, nourriture, etc.).
Le magasin est très facile d’accès par la route ainsi que par les transports en commun (proche de la gare de Lyon, métro à 10 mètres du magasin, sortie de périphérique toute proche, etc.).

Cela sera une bonne occasion pour admirer des espèces peu communes, découvrir une association qui gagne à être connue, voir ou revoir des passionnés, et passer un bon moment entre aquariophiles. Les personnes intéressées auront la possibilité de devenir membre de l’AFV lors de cette manifestation.

Résolution : ne pas trop planter !

Mercredi j’ai évoqué mes premiers travaux de jardinage sur mon balcon. Avec ces jardinières pleines de terre et dénuées de toute végétation, la tentation est grande de commander, commander sans retenue pour planter, planter et planter encore ! Grave erreur !
En effet, si aujourd’hui mes jardinières sont comme cela :Voici les mêmes en juillet dernier… Avec quelques plantes seulement, aux feuillages exubérants. L’espace est bien rempli, avec un strobilanthes, un saruma et quelques typhoniums seulement.Donc inutile d’en rajouter, le gel ne les a à priori pas atteintes, ce sont des plantes vivaces bien rustiques. Seules les plantes annuelles et les exotiques les plus gélives seront à remplacer, pas les plantes vivaces…
Et pourtant, il y en a des plantes qui me tentent dans les nouveaux catalogues qui ne cessent d’arriver en ce moment…

Le mobilier de jardin sculpté de Xavier Dumont

Je viens de découvrir les meubles-sculptures créés par Xavier Dumont et je ne résiste pas au plaisir de vous en présenter quelques uns.
Pour voir d’autres créations imaginées par ce jeune sculpteur-décorateur, promenez-vous sur son site : http://foliedejardin.com/

Et merci à Xavier pour sa visite sur Paris Côté Jardin et à bientôt pour de nouvelles créations j’espère !

Balcon : le grand nettoyage commence !

Pour une fois, j’ai commencé le grand nettoyage de mon balcon dès le mois de janvier. Il faut dire que les grands froids du début de l’hiver ont grillé la plupart des feuillages et la douceur des derniers jours se traduit par une montée de sève fulgurante chez certaines plantes. Il fallait donc agir…Jour après jour, je rabat un peu plus les feuillages grillés par le gel ou desséchés en coupant les tiges au ras du sol pour les plantes vivaces. Même sur un balcon, les séances de taille sont longues, le but étant de nettoyer parfaitement les jardinières et de tout dégager pour laisser la place aux nouvelles pousses qui devraient arriver assez vite si le temps doux continue. Un grand sac est vite rempli ! Le plus difficile, c’est la taille de l’oeillet d’Inde géant (Tagetes lemonii), car toutes les branches sont dans le vide, au-dessus de la rue située 5 étages plus bas. Pas question de laisser échapper le sécateur ou le moindre rameau. Et il faut oublier le vertige ! Mais quel régal à chaque branche coupée, car toute la plante embaume le pamplemousse.Après nettoyage du feuillage desséché, toutes les plantes bulbeuses pas très rustiques sont accolées au mur de l’appartement, pour être moins exposées aux gelées qui peuvent encore arriver et aussi pour être à l’abri des eaux de pluies. Quand ils sont au repos, les bulbes redoutent l’humidité qui les fait pourrir. Au sec au moins jusqu’en mars, s’il ne fait pas trop froid alors.

J’ai volontairement planté mon balcon de plantes vivaces à feuillages caducs en grande majorité. C’est plus triste et désertique en hiver, mais c’est le meilleur moyen pour pouvoir bien nettoyer les jardinières et le balcon, sans laisser de foyers de parasites. Et puis je peux apporter plus facilement un engrais organique au début du printemps. On a du mal à s’imaginer que ces jardinières aussi vides et dénudées seront débordantes de végétation l’été prochain, les plantes dissimulant la balustrade et les immeubles voisins… Et pourtant si !