Archive mensuelles: novembre 2008

Parure de Noël pour le quartier de Belleville (Paris)

Le mois de novembre n’est pas terminé que les décorations de Noël apparaissent un peu partout dans Paris. Les sorties du métro Jourdain dans le quartier de Belleville ont pris un air de fête à peine quelques jours avant le début de l’Avent.
Trois bouches de métro, deux dans le 20ème, une dans le 19ème, de part et d’autre de la rue de Belleville, mais toutes parées de feuillages et de fleurs aux couleurs de Noël.
Côté 20ème, dans la rue du Jourdain.Côté 19ème, dans la rue Lassus.

Les 4 saisons d’un jardin collection de roses anciennes

À l’initiative de l’association Vivaces & cie, Odile Masquelier fera une conférence sur son jardin et sa collection de roses anciennes le lundi 1er décembre 2008 à 17 h à la Maison Nicolas Barré, au 83 rue de Sèvres dans le 6ème arrondissement de Paris.

Odile Masquelier vous fera découvrir « Les quatre saisons de la Bonne maison » : l’évolution, au fil des mois du jardin de près d’un hectare qui abrite sa collection de roses anciennes, comment elle choisit les plantes qui les accompagnent et ses recettes pour les cultiver et les soigner en respectant l’environnement.
Le jardin de La Bonne Maison est situé sur une colline au sud de Lyon (69). Dans ce lieu prospèrent une des plus importantes collections privées de roses anciennes (plus de 800 variétés), et au gré des saisons, des collections de bulbes, d’arbustes et de vivaces. Ouvert au public depuis 1987, le jardin a obtenu en 2006 deux étoiles pour sa collection de roses dans le Guide Vert Michelin Lyon-Drôme-Ardèche. Il est cité dans le livre Visions of Roses de Peter Beales et Secret gardens of France de Mirabel Osler.
En 1994, la ville de Lyon a demandé à cette jardinière d’exception de planter un jardin de roses anciennes surplombant le vieux Lyon. Elle a fondé en 1995 l’Association Roses Anciennes en France. Odile Masquelier donne des conférences dans le monde entier. Au Japon, un espace du jardin « The city of Sakura rose garden » ouvert en 2006, est dénommé « La bonne maison garden ». Elle a écrit « La Bonne Maison, un jardin de roses anciennes » (Ed. Flammarion – La Maison Rustique – 2001).Infos pratiques :
Lundi 1er décembre 2008 à 17 h.
Maison Nicolas Barré, 83 rue de Sèvres, 75006 Paris.
Entrée 5 euros (adhérents de l’association Vivaces & cie), 7 euros (non adhérents).
Renseignements au tél. : 01 44 93 96 65.

Conférence sur les sauges à la SNHF (Paris 7ème)

Le jeudi 27 novembre 2008 à 19 h 30, Christian Froissart présentera une conférence sur « La connaissance des sauges », à la Société Nationale d’Horticulture de France (SNHF).Le genre Salvia, qui appartient à la famille des Lamiacées, présente une histoire riche et des utilisations variées. Comprenant plus de 900 espèces, il offre à nos sens une large palette de formes, de couleurs, de parfums et de textures. Christian Froissart fera le point sur la connaissance des sauges en développant les motifs de son amour pour cette plante. Une dédicace de son ouvrage conclura la conférence.

Renseignements pratiques :
Société Nationale d’Horticulture de France (SNHF),
84, rue de Grenelle, 75007 Paris.
Entrée : 5 € et gratuit pour les adhérents et membres des sociétés adhérentes SNHF (sur présentation de leur carte). Inscriptions et règlement sur place.

Pour commander l’ouvrage de Christian Froissart :
La connaissance des sauges,
éditions Edisud,

Format 17 x 24 cm,
320 pages,
36 euros.

Après le bégonia bleu, un sublime bégonia rose

Avec cette météo glaciale et les journées si courtes, je délaisse le jardinage en extérieur pour m’occuper davantage de mes plantes d’intérieur. Aujourd’hui je vous présente un de mes bégonias au feuillage rose fluo, hélàs introuvable dans le commerce en France : Begonia ‘Martin’s Mystery’.Chez moi il pousse vite et beaucoup dans un terrarium éclairé par des tubes fluorescents environ 14 heures par jour, le bac ne recevant pas la lumière du jour. Facile tant qu’elle bénéficie d’une forte hygrométrie, cette espèce est vraiment d’un rose intense, aussi bien les tiges que les feuilles rondes, avec à peine quelques marques vert argenté le long des nervures. Je ne suis pas un fan du rose, mais ce bégonia je l’adore !

Bégonia bleu, un rêve devenu réalité

Collectionneur de bégonias, je rêvais depuis de nombreuses années du célèbre bégonia bleu (Begonia pavonina) découvert et importé par le non moins célèbre botaniste Patrick Blanc. Et bien j’ai eu l’immence bonheur de recevoir une bouture vendredi dernier.Une belle feuille non enracinée, bien saine, envoyée de façon très astucieuse dans une boite à CD. Un colis parfait, qui protège bien le végétal et permet de le faire voyager dans une enveloppe matelassée.
Il s’agit de la forme à feuilles rouges au revers et vert bronze sur le dessus. Aussitôt reçue, aussitôt placée dans mon grand terrarium, en attendant de l’installer dans un petit terrarium particulier, qui lui sera uniquement réservé.Car ce beau bégonia, qui ne semble pas bien particulier quand on voit la feuille comme cela, s’il reprend, devrait un jour présenter le fameux phénomène qui le rend si exceptionnel par rapport aux autres bégonias et plantes : son reflet bleu fluorescent incroyable. Comme ceci…(Photos prises en décembre 2006 lors de l’exposition Folies Végétales présentée par Patrick Blanc à l’espace Electra de la fondation EDF, dans le 7ème arrondissement à Paris)

Premiers flocons de neige sur Paris

Une offensive de l’hiver était annoncée pour ce week-end, notamment dans la moitié Est de la France. Et voici les premiers flocons de neige qui tombent sur Paris. Sur fond de ciel bien gris…
Il y a trente ou cinquante ans, cela n’avait rien d’exceptionnel la neige en novembre, mais aujourd’hui, cela nous surprend ! Ces premiers flocons ont aussitôt fondu, mais il ne fait pas chaud !