Plantes en pots : engrais ou pas engrais ?

Mon balcon ressemble maintenant à une petite jungle urbaine, un joyeux fouillis d’une profusion inouïe. Vous pensez que je gave mes plantes à coup de fortes doses d’engrais concentré ? Et bien non !Lorsque l’hiver touche à sa fin, je gratouille le terreau dans toutes les jardinières qui restent en place avant que les plantes ne soient trop redémarrées. À ce moment là, je rajoute un mélange d’engrais organique, composé de corne torréfiée, de sang desséché (pour les apports d’azote et la croissance des feuillages), de guano de chauve-souris et d’un engrais organique pour tomates (marque CP Jardin) pour les floraisons. J’ajoute un peu de compost (Or Brun) et une nouvelle couche de terreau pour géraniums afin de remplir davantage les jardinières (en une année, le sol se tasse beaucoup). Pour les nouvelles potées, je procède de la même façon, en remplissant le pot avec du terreau neuf et les mêmes engrais organiques.
Et c’est tout ! Le reste de la belle saison, je me contente d’arroser régulièrement. Je n’apporte plus d’engrais liquide et n’ajoute plus d’engrais à action rapide dans le sol. Je procède ainsi depuis au moins trois ans.
Cette année, je n’ai eu qu’une petite apparition de pucerons sur un pied d’armoise et ils sont vite partis tous seuls. Pas d’oïdium pour le moment et mes plantes sont robustes, les floraisons sont au rendez-vous. Et moi je ne me casse pas la tête avec des dosages ou des apports à programmer. Cool l’été !

Commentaire (1)

  1. Claire

    Bonjour Alain,
    J’ai attentivement noté votre « recette » d’engrais mais je bute sur les doses de chaque élément ;-(
    Auriez-vous la gentillesse de me les communiquer?
    Avec tous mes remerciements par avance!
    Au plaisir de vous lire chaque semaine …

    Bien cordialement,

    Claire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez