Archive journalières: 28 juillet 2008

L’été des plantes en pots : le typhonium

Il y a quelques semaines, je vous ai parlé de la floraison spectaculaire tant par la vue que par l’odorat de mes typhoniums (Typhonium venosum).
L’été étant maintenant bien installé, les fleurs se sont aussitôt évanouies, laissant quelques graines que je laisse se répandre dans la jardinière et les feuilles sont apparues, prenant très vite une ampleur toute exotique. Avec leurs nombreux lobes et leur forme si particulière, elles ne passent pas inaperçues ! Voici aujourd’hui les monstres…Elles occupent une surface au sol d’un bon 1/2 m2, une hauteur de presqu’un mètre, des tuteurages étant nécessaires pour les soutenir et éviter qu’elles ne s’affalent trop sur les plantes voisines.
La chaleur ne les dérange pas tant que les arrosages sont réguliers. Il ne faudrait toutefois pas que les fortes températures durent trop longtemps avec un temps très sec, car ces belles Aracées sont sensibles aux araignées rouges, qui peuvent envahir le feuillage en un rien de temps et le faire se dessécher lamentablement. Et alors pas grand chose à faire, hormis des douches répétées (pas pratiques sur un balcon, car les voisins sont aussi douchés à l’occasion). Pour aujourd’hui, le problème semble écarté, car l’orage se déchaîne sur Paris et les vannes sont ouvertes…
Hormis cette petite sensibilité aux araignées rouges, ce sont des plantes très robustes, qui ne demandent pas de soin particulier, ni d’apports répétés d’engrais (une dose d’engrais, riche en potasse et phosphore sans trop d’azote, au moment du rempotage suffit pour la belle saison).Il faut toutefois les installer dans un endroit pas trop venté, car les fortes rafales peuvent abîmer leur beau feuillage largement déployé. Et les tiges ne sont pas vraiment solides. À Paris, ces plantes résistent à tous les hivers depuis 10 ans maintenant, sans protection autre que le terreau qui recouvre les cormes. Certainement une des Aracées exotiques parmi les plus faciles à cultiver en pot, exotisme garanti !
Bon j’arrête mon bavardage, les rafales se déchaînent dehors, la pluie aussi et les éclairs semblent se rapprocher. Pause orage !

Chaud, chaud, chaud, l’été est enfin chaud, un peu trop même…

31,7 °C à 16 h 07 (source Météo-Paris) au coeur de Paris avec un vent venant du Sud, 29 °C sur mon balcon à l’ombre, la chaleur s’est belle et bien installée dans la capitale et sur l’Île-de-France.
Corvée d’arrosage en perspective, ça ne rigole plus, surtout maintenant que les plantes ont développé un feuillage important. Ma petite jungle urbaine prend enfin ses aises !Mes jardinières s’assèchent en une journée, plus question de rater une distribution d’eau devenue mainenant quotidienne. C’est mon programme de l’été !
Quelques nuages plus menaçants traversent le ciel parisien, Météo-France a placé l’Île-de-France en vigilance orange, avec un risque d’orages violents avant la fin de la nuit. Attention aux potées mal accrochées ou en équilibre instable sur les rambardes des balcons et les rebords des fenêtres !

En deux mois, les minimottes sont devenues de superbes plantes !

Est-ce que vous vous souvenez des petites minimottes de Begonia Fragrance ‘Apple Blossom’ de Jardin Express dont je vous avais montré la plantation dans une suspension en forme de demi lune en mai dernier ?Photo prise le 11 mai dernier.
Et bien les trois petits plants à peine plus gros qu’un pouce sont devenues de superbes plantes, couvertes de grosses fleurs doubles.
Démonstration en photo, prise hier dimanche après midi, soit deux mois et 16 jours après.Superbes, non ? Et vous n’avez pas le parfum de rose ancienne…